Évaluation

Statistiques : quel prix moyen au m² par commune en France ?

Le | Services pour évaluer

Un document, publié le 11 mai 2020 par le gouvernement, établit le prix au m2 et le nombre de ventes de maisons et d’appartements réalisées, en 2019, dans 26 822 communes de France (sur 34 886). La moyenne est de 1 635 €/m2 en 2019 (de 350 € à 14 803 €).

Statistiques : quel prix moyen au m² par commune en France ?
Statistiques : quel prix moyen au m² par commune en France ?

Voici un document d’une grande richesse. Publié et mis à jour le 11 mai 2020 à l’initiative et sous la responsabilité de Boris Mericskay, géographe à l’université Rennes, il établit le prix moyen au m² des ventes par commune en France en 2019, ainsi que le nombre de transactions qui y ont été réalisées. Une dernière donnée particulièrement utile pour les agents immobiliers qui souhaitent connaître les parts de marché qu’ils détiennent sur le secteur.

Le document à télécharger : 

Prix moyen au m² des ventes de maisons et d’appartements par commune en 2019.

Ce jeu de données propose, à l'échelles des communes françaises métropolitaines, le nombre de ventes de maisons et d’appartements et le prix moyen au m² des transactions simples (pas des transactions multi-ventes) pour l’année 2019, indique Data.Gouv, plateforme de diffusion de données publiques sous l’autorité de Matignon, le 11/05/2020. 

Le jeu de données n’a aucune valeur officielle et institutionnelle, le résultat est issu d’une méthodologie qui peut largement être améliorée.

Quelle méthodologie ? 

La méthodologie retenue pour accoucher de ces données s’articule de la manière suivante : 

  • Sélection des transactions relatives à des « ventes » d''appartement et de maisons«  ; 
  • Nettoyage de la base (valeurs manquantes, valeurs aberrantes et extrêmes). Seules les ventes entre 10 000 € et 10 M€ et avec des surfaces entre 10 m² et 1000 m² sont comptabilisées ; 
  • Suppression de toutes les transactions multi-ventes (qui renvoient à plusieurs biens, par exemple,  3 appartements) ; 
  • Calcul du prix au m² et l’exclusion des percentiles (1 % et 99 %) soit moins de 350 €/m² et plus de 15 000 €/m² afin d’homogénéiser les valeurs de cet indicateur
  • Agrégation (basée sur la moyenne) des prix au m² de chaque ventes à l'échelle des communes.

 »Le jeu de données s’appuie sur environ 900 000 transactions de ventes de maisons et d’appartements modélisées dans la base pour arriver à environ 600 000", note Boris Mericskay.

À télécharger

Transférer cet article à un(e) ami(e)