Portails

4 bonnes raisons pour un agent immobilier de se lancer dans le métavers

Le | Sites pour les professionnels

Décrit par certains professionnels comme le futur immersif d’Internet, le métavers est devenu en moins d’une année « the place to be ». Une nouvelle tendance qui n’a pas échappé au secteur de l’immobilier toujours plus féru de nouvelles technologies innovantes. Faut-il investir dans ce monde virtuel ? Tour d’horizon des arguments qui pourraient vous convaincre de vous lancer dès aujourd’hui.

Les professionnels de l’immobilier doivent-ils investir dans le métavers ? - © (naratrip2/Shutterstock)
Les professionnels de l’immobilier doivent-ils investir dans le métavers ? - © (naratrip2/Shutterstock)

1/ Pour être précurseur

« Au début des années 2000, nombre d’agences immobilières ont hésité à se lancer sur Internet alors qu’aujourd’hui force est de constater que 80 % des contacts entrants se font via la Toile. Il serait donc dommage de rater le coche », explique Thierry Hazan, cofondateur de Pocketimmo, qui propose une offre de métavers dédiée aux professionnels de l’immobilier.

Si Internet a mis quelques années à vraiment se démocratiser dans le secteur de l’immobilier, à l’heure où les avancées technologiques vont de plus en plus vite, le métavers pourrait devenir très vite incontournable.

« Je pense que d’ici 10 ans, 80 % des demandes se feront à travers le métavers. Il est donc important pour les professionnels de l’immobilier d’être présents dans ce monde virtuel dès aujourd’hui pour mieux appréhender les évolutions des comportements et des usages sur ces nouvelles technologies », ajoute Thierry Hazan. L’objectif ? Anticiper et être fin prêts avant les autres lorsque le train sera en marche.

2/ Pour développer son volume d’affaires

« Le métavers est, pour l’agent immobilier, un canal intéressant pour développer son volume d’affaires et simplifier les démarches des acquéreurs, des futurs locataires ou même des propriétaires », indique Pascal Pommier, technical lead chez Figaro Classifieds et expert du métavers.

Grâce à ce monde virtuel, l’immobilier n’a en effet plus de frontière et il est désormais possible d’acquérir des mandats dans le monde entier. « Un agent immobilier peut ainsi présenter des biens immobiliers situés dans le monde entier et permettre à ses clients de se déplacer virtuellement, quelle que soit leur localisation », souligne-t-il.

3/ Pour se démarquer de la concurrence

En intégrant le métavers, l’agence immobilière investit un environnement graphique beaucoup plus valorisant qu’un site Internet qui est proposé en 2D et sans action. « Lorsqu’un internaute arrive dans une agence immobilière virtuelle située dans le métavers, ce dernier est personnalisé sous la forme d’un avatar. Il peut ainsi visiter l’agence, interagir avec les agents immobiliers et découvrir virtuellement les biens qui l’intéressent », met en avant Thierry Hazan.

Sans compter que le métavers permet de proposer aux internautes tous les usages qu’ils ont sur un site Internet, tels que, par exemple, l’accès à un diaporama photos d’une annonce ou son téléchargement en PDF, avec en supplément une ergonomie optimisée et une interactivité. « Cette expérience immersive est ainsi un élément différenciant non négligeable en termes de positionnement et de marketing pour l’agence immobilière et une véritable valeur ajoutée pour son image de marque », indique Pascal Pommier.

4/ Pour gagner du temps

L’univers du métavers permet de faire économiser un temps précieux à l’agent immobilier en lui évitant de courir un peu partout pour faire visiter des biens. Ces dernières pourront se faire depuis son agence, assis derrière son écran à l’instar d’une visite virtuelle, mais de manière encore plus réelle et avec une valeur ajoutée essentielle :

« Dans le métavers, les avatars de l’agent immobilier et du client effectuent la visite ensemble au même moment, et peuvent échanger en direct puisque l’ensemble des mouvements et des sons sont retransmis », précise Thierry Hazan.

Autre atout non négligeable, dans le cadre de la location d’un bien, il est possible d’organiser des visites virtuelles collectives en invitant à une heure précise tous les prospects intéressés via l’intégration d’un QR Code sur l’annonce immobilière. 

Dans la vie réelle, la visite d’un studio à Paris à 800 euros peut engendrer la visite d’une cinquantaine de personnes et ainsi bloquer l’agent immobilier une journée entière.

« Grâce au métavers, la retransmission de la vidéo commentée à ces mêmes personnes ne prend qu’une dizaine de minutes. Il suffit ensuite à l’agent immobilier de s’entretenir individuellement, toujours au sein de l’agence virtuelle, avec 4 ou 5 prospects intéressés, de récupérer leur dossier et de sélectionner le meilleur profil directement en ligne », conclut le cofondateur de Pocketimmo.

Par Stéphanie Marpinard

Transférer cet article à un(e) ami(e)