Portails

IAD accélère dans le neuf avec Ikimotech

Par Christian Capitaine | le | Sites pour les professionnels

IAD France signe un partenariat avec le comparateur de logements neufs en France Ikimo9. Fruit de cette collaboration : la naissance de l’outil Ikimotech. Objectif : accélérer l’accès et la vente de biens neufs en France aux 15 000 mandataires du réseau, pour atteindre, à horizon 2025, un volume de 5 000 ventes annuelles.

Elisabeth Julien, fondatrice d’Ikimo9, et Olivier Descamps, directeur général d’IAD France - © D.R.
Elisabeth Julien, fondatrice d’Ikimo9, et Olivier Descamps, directeur général d’IAD France - © D.R.

C’est un nouveau partenariat d’envergure. Après le déploiement en marque grise, en mai 2020, de la plateforme sur cdiscount.fr et donnant naissance à Cdiscount Immobilier, Ikimo9, entité qui revendique le statut de « premier comparateur de logements neufs en France », vient d’annoncer être le nouveau partenaire-fournisseur du réseau IAD et ses près de 15 000 conseillers. Fruit de cette collaboration : le lancement du logiciel Ikimotech.

« Je connais Roland Tripard, le président du directoire du réseau, de longue date. Et cela fait plusieurs années qu’il souhaite développer le marché de l’immobilier neuf pour ses mandataires, relève Elisabeth Julien, fondatrice d’Ikimo9. Dès 2019 nous avions entamé des discussions, puis le Covid est arrivé. Le lancement de notre partenariat a alors pris du retard. Mais IAD nous a toujours témoigné sa confiance. Et nous sommes très heureux aujourd’hui d’être son partenaire. »

Un outil coconstruit pour monter en compétence

Plus concrètement, Ikimotech est une solution SaaS qui va permettre aux conseillers d’IAD de guider leurs clients dans leur achat d’un logement neuf. « En lançant cet outil, que nous avons coconstruit avec les équipes d’Ikimo9, notre première ambition était de mieux les accompagner dans cette tâche, de rationaliser leur workflow, qu’ils puissent monter en compétence, précise à ImmoMatin Olivier Descamps, directeur général d’IAD France. Ils vont ainsi pouvoir définir avec eux plusieurs critères : le type de logement, sa localisation, le budget défini, les mensualités requises, s’il s’agit, ou non, d’un achat de défiscalisation… »

« Grâce à un comparateur dynamique qui va agir en fonction des caractéristiques financières et à une calculatrice intégrée sur les pages produits, les conseillers vont ainsi pouvoir faire des propositions d’investissement très précises, complète Elisabeth Julien, et partager avec leurs clients l’ensemble de la simulation de l’opération. »

Une offre de logements en progression constante

Ikimotech donne accès, sur sa plateforme, à une offre de près de 20 000 logements neufs « et en constante augmentation, précise Elisabeth Julien, avec notamment l’arrivée, dans les semaines qui viennent, de plus de 10 000 nouveaux lots. »

Parmi ses autres fonctionnalité-clés particulièrement appréciées par les équipes d’IAD : l’affichage des résultats sur un carte et le fait que la plateforme réunisse l’ensemble des programmes des promoteurs avec un accès direct, sans être obligé de se reloguer aux sites des promoteurs.

On notera également que l’outil sera accompagné, à partir de la rentrée de septembre 2022, d’un cycle d’ateliers, de formations et de webinaires à destination des conseillers du réseau et animés en partenariat avec les promoteurs (fiscalité, mise en avant des programmes, questions juridiques, etc.)

Objectif d’IAD : réaliser 5 000 ventes par an

« A ce jour, un gros millier de nos 15 000 mandataires s’intéressent au marché du neuf, soit en tant que spécialiste, soit dans le cadre de ventes plus occasionnelles  », précise le directeur général d’IAD France. Et d’afficher les ambitions du réseau : réaliser, d’ici 2025, 5 000 ventes de logements neufs par an.

« Globalement, avec le marché de l’ancien, nous réaliserons encore, à la clôture de notre exercice fin juin 2022, une belle année de croissance, avec un volume de transactions compris entre 60 000 et 62 000, poursuit Olivier Descamps. Et alors que nous détenons désormais 6 % des parts de marché sur le segment de l’ancien, nous avons, pour celui du neuf, l’ambition d’atteindre une part de marché équivalente. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)