Logiciels

Plato, la plateforme qui automatise la gestion de vos rendez-vous

Par Christian Capitaine | le | Actualité

Conçue, il y a tout juste un an, en étroite collaboration avec des agents immobiliers pour les agents immobiliers, Plato est une plateforme qui leur permet d’automatiser la gestion de leur rendez-vous avec les vendeurs, acquéreurs et locataires. Présentation du concept et objectif de développement avec son responsable commercial et cofondateur, Eric Patou.

La plateforme Plato compte, un an après son lancement, une centaine de clients - © D.R.
La plateforme Plato compte, un an après son lancement, une centaine de clients - © D.R.

L’écosystème des outils d’aide à la gestion de la relation client dans l’univers de l’immobilier compte, depuis douze mois, un nouvel acteur : Plato. Le cœur de métier de cette plateforme web ? La prise de rendez-vous en ligne, par un client final, auprès d’un professionnel.

« Notre objectif est double : d’une part, faciliter la vie des agences immobilières et leur faire gagner du temps pour qu’elles le consacrent à la quête du mandat ; d’autre part, aider les acheteurs et vendeurs d’un bien immobilier et les candidats à la location dans leur tâche, car, eux aussi, ont souvent des agendas chargés  », explique Eric Patou, cofondateur, avec deux associés (Fabien Patou, CEO et Paul-Pierre Marcaggi, CTO) de la startup et en charge de son développement commercial.

Pour se doter de cette solution, les agences immobilières et agents commerciaux indépendants doivent débourser 49 euros pour 50 rendez-vous fixés. Au-delà de ce seuil, Plato (qui compte à ce jour une dizaine de collaborateurs) facture à ses clients 90 centimes le rendez-vous supplémentaire.

Pré-qualification des candidats

Comment la plateforme intervient-elle dans le processus ? Sur les portails d’annonces (SeLoger, Logic-Immo, Leboncoin, Bien’Ici, etc.), une fois que le porteur de projet immobilier a rempli son formulaire auprès de l’agence immobilière qui détient le mandat convoité, Plato « l’intercepte » et invite ce client à prendre rendez-vous directement sur l’agenda de l’agence immobilière.

L’autre avantage de cet outil : sa capacité à faire de la pré-qualification de candidats grâce aux questionnaires préalablement remplis, et offrir ainsi aux agents immobiliers des dossiers solides. « Dans le cadre d’un candidat à la location, les professionnels peuvent également demander à recevoir les dossiers. En un clin d’œil, et grâce au tableau de bord que leur fournit Plato, ils peuvent sélectionner les meilleurs et remercier les moins bons », complète Eric Patou.

Avant d’ajouter : « L’un des points cruciaux du concept de Plato est que l’agent immobilier a la main sur les rendez-vous. Il peut les valider, les décaler, voire les annuler. Il est, en d’autres termes, maître de son agenda. »

Objectif : 200 clients fin 2022

L’outil se pare également de deux autres fonctionnalités. Une première matérialisée par un QR code placé sur la devanture des agences immobilières permettant aux passants d’entrer en contact direct avec elles pour fixer un rendez-vous ; une seconde, sous la forme d’un widget, qui est intégré sur le site web du professionnel de l’immobilier.

Depuis son lancement commercial début 2021, la plateforme Plato a déjà séduit une centaine de client. « Nous nous adressons à tous les profils : agences physiques indépendantes, enseignes nationales de l’immobilier et groupements de mandataires (nous avons récemment rencontré les réseau IAD et Orpi à qui nous avons présenté notre offre) », précise le responsable commercial de la plateforme.

« Et notre ambition est la suivante : au moins doubler notre portefeuille de clients à horizon fin 2022.  » Avant de conclure : « Autre ambition qui nous porte : développer, d’ici mi-2022, un CRM complet pour l’ensemble de nos clients.  » 

Transférer cet article à un(e) ami(e)