Logiciels

« Notre ambition : devenir le Doctolib des agences immobilières » (Théo Magda, CEO de Casap)

Par Christian Capitaine | le | Actualité

Fondée en janvier 2021, Casap (ex Scoppe) édite un outil de prise de rendez-vous en ligne (véritable agenda pensé pour les professionnels de l’immobilier), faisant la promesse de traiter toutes les demandes entrantes des agences, pour ensuite les qualifier et les gérer de façon simple et automatique. La startup, qui vient de lever 2,2 millions d’euros en seed, affiche ses ambitions.

Maxime Lebastard, Raphaëlle Moustial et Théo Magda, cofondateurs de Casap, qui emploie 25 salariés. - © D.R.
Maxime Lebastard, Raphaëlle Moustial et Théo Magda, cofondateurs de Casap, qui emploie 25 salariés. - © D.R.

« Transformer l’expérience des clients des professionnels de l’immobilier, qu’ils soient locataires ou acquéreurs. Voilà notre mission. » Pour s’en donner les moyens, Théo Magda et ses deux coassociés, Raphaëlle Moustial et Maxime Lebastard, réunis à la tête de la startup Casap (hier baptisée Scoppe), ont mis au point et commercialisé un outil digital qui ambitionne de devenir « le Doctolib de l’immobilier. »

Fluidifier la relation client

Son principe : permettre aux professionnels de l’immobilier (agents immobiliers et administrateurs de biens) de proposer à leurs clients une prise de rendez-vous en ligne. « Le constat est sans équivoque, reprend Théo Magda, le CEO de la jeune pousse, il existe une asynchronicité (soit un manque de synchronisation) entre les horaires d’ouvertures des agences immobilières et ceux des recherches des particuliers (70 % de ces recherches sont effectuées le soir ou le week-end, selon des données Casap). Conséquence : cela entraine des problèmes de réactivité et de communication entre les professionnels de l’immobilier et leurs clients. »

Connexion aux portails immobiliers

Avec son outil de prise de rendez-vous en ligne en mode SaaS (véritable agenda pensé pour les professionnels), la startup fait ainsi la promesse de traiter toutes les demandes entrantes des agences, pour ensuite les qualifier et les gérer de façon simple et automatique.

« Notre solution se connecte aux logiciels métiers des agences immobilières, ainsi qu’à tous les portails immobiliers. Il peut alors comprendre parfaitement les disponibilités de l’agent immobilier et celles des mandats publiés sur les sites d’annonces », poursuit le CEO.

Ainsi, dès qu’une demande d’information est faite par un acquéreur ou un locataire, un SMS lui est envoyé pour qu’il puisse ensuite prendre tout de suite rendez-vous en ligne avec le professionnel.

Passer de 200 à 1 000 clients agences immobilières

Fondé en janvier 2021, Casap vient d’entrer dans un nouvelle dimension. La société a annoncé, ce mardi 23 novembre 2021, avoir réalisé une levée de fonds de 2,2 millions d’euros en seed. « Depuis notre lancement, notre outil a permis de générer plus de 50 000 rendez-vous, pour le compte de plus de 200 clients, tels que Junot Immobilier ou l’administrateur de biens Bonduelle Immobilier », indique Théo Magda.

Résultat : « Ces performances prometteuses ont été saluées lors de ce tour de table mené par le fonds Frst et soutenu par plusieurs business angels, dont Steve Abou Rjeily, cofondateur de Doctolib. » Et les trois cofondateurs de Casap d’afficher leurs ambitions : dépasser l’an prochain les 1 000 agences immobilières clientes.

Lancement d’un portail immobilier

Son CEO ajoute : « Cette levée de fonds va nous permettre de recruter une vingtaine de profils pour consolider notre solution existante.  » Et mener à bien un nouveau projet : le lancement, dans le courant du premier trimestre 2022, de son propre portail immobilier.

« Relié à l’agenda des professionnels du secteur, il permettra aux particuliers de trouver leur logement deux fois plus rapidement », précise-t-on au sein de la startup. Ce portail proposera également « un parcours client simplifié, personnalisé et sécurisé, tout en restant humain sur les moments essentiels de chaque projet : découvertes des clients, visites, négociations et jusqu’à la remise des clés. » De plus, il ne sera constitué que d’annonces de professionnels (environ 300 000) et leur diffusion sera gratuite.

Transférer cet article à un(e) ami(e)