Logiciels

VILOGI intègre un estimateur de bien à son application de relation client« VILOGI & Me »

Par Christian Capitaine | Le | Logiciel de syndic

Sur l’édition 2022 du salon RENT, VILOGI, l’éditeur de logiciels de gestion immobilière (syndic de copropriétés et gestion locative), a dévoilé une nouvelle solution intégrée à son application de relation client « VILOGI & Me », matérialisé sous la forme d’un estimateur de biens destiné à créer des synergies entre les différents métiers développés par les agences immobilières. Explication avec Samuel Essaka Ekedi, directeur du développement de la French Proptech.

VILOGI & Me dote son offre d’un estimateur de biens. - © VILOGI
VILOGI & Me dote son offre d’un estimateur de biens. - © VILOGI

VILOGI équipe son application « VILOGI & Me » d’une nouvelle fonctionnalité. Spécialisé dans la commercialisation de logiciels de gestion immobilière en mode SaaS (syndic de copropriétés et gestion locative), l’éditeur a annoncé, sur la dernière édition du Salon RENT (8 et 9 novembre 2022), l’intégration à son application« VILOGI & Me » d’un estimateur de bien.

Objectif de cette nouvelle fonctionnalité : créer des convergences entre les activités « gestion » (gestion locative et gestion de copropriétés) et « transactions » des agences immobilières.

Enrichir une activité par le biais d’une seconde

« VILOGI & Me, pour ce qui ne le savent pas encore, est la première application mobile de relation client qui couvre les deux métiers de gestion », rappelle Samuel Essaka Ekedi, directeur du développement de la French Proptech.

Il reprend : « Pour lancer notre nouvelle fonctionnalité, nous sommes partis du constat suivant, nourri par des discussions avec nos clients : nombre d’entre eux, qui développent l’activité de syndic de copropriétés et de gestion locative, évoluent également sur le marché de la transaction. Et à partir de là, notre volonté a consisté à mettre au point une solution capable de créer des synergies entre ces métiers. »

C’est, pour résumer, l’idée d’enrichir une activité par le biais d’une seconde afin d’augmenter les revenus des portefeuilles des clients de l'éditeur de logiciels

Et lorsque l’on interroge le directeur du développement de VILOGI sur l’étendue de chiffre d’affaires additionnels que peut générer une telle solution, il répond : « Dans un portefeuille de syndic de copropriété par exemple, le pourcentage annuel des mutations est compris entre 3,5 % et 5 %. En clair : sur un portefeuille de 5 000 lots principaux, le potentiel en termes de transactions se monte à 250. C’est dire combien le gisement est important pour les professionnels de l’immobilier. » 

Pas de surcoût additionnel

Plus concrètement, avec cet estimateur intégré à l’application « VILOGI & Me » sous la forme d’un bouton (« sans surcoût supplémentaire », tient à préciser Samuel Essaka Ekedi), « les clients de nos clients peuvent ainsi demander une estimation de leur bien », reprend le directeur du développement.

Et d’ajouter : « La transaction est pour l’instant la seule activité non-couverte par nos outils. Avec cette nouvelle fonctionnalité d’estimation de biens, nous renforçons la convergence des activités dans l’immobilier et nous nous ouvrons des perspectives pour l’avenir. » 

Installé, au cours de ces dernières années, sur une dynamique d’hyper-croissance, VILOGI, table, pour 2023, sur une progression de son chiffre d’affaires de près de 40 % versus 2022 « qui s’annonce également très bien », indique Samuel Essaka Ekedi.

Transférer cet article à un(e) ami(e)