Franchise

Quelle évolution du marché immobilier de prestige dans les Alpilles au S1 2024 (Janssens Immobilier)

Le | Réseaux-franchise

Céline Pourrot, responsable de l’agence Janssens Immobilier Knight Frank à Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône), offre un aperçu détaillé de l'évolution du marché immobilier de prestige dans les Alpilles au cours du premier semestre 2024.

Céline Pourrot (Janssens Immobilier) - © D.R.
Céline Pourrot (Janssens Immobilier) - © D.R.

Avec une équipe composée de trois commerciaux et d’une assistante, l’agence de Saint-Rémy-de-Provence, implantée en Provence depuis 25 ans et partenaire associé au groupe Knight Frank, se tourne vers une clientèle internationale.

Fluctuations du marché immobilier post-COVID

Depuis la période post-COVID, le marché immobilier haut de gamme dans les Alpilles a connu des fluctuations notables. Céline Pourrot indique que « malgré un hiver 2023 très calme, le printemps 2024 a été marqué par des visites irrégulières, avec des périodes encourageantes mais fluctuantes ».

Elle souligne également que les Alpilles restent un micro-secteur où le marché reste équilibré. « Nous devons nous réhabituer à cette douceur, loin de l’urgence permanente d’il y a un an et demi à deux ans », dit-elle.

Activité du marché et profil des acheteurs

Aujourd’hui, malgré un ralentissement apparent, le marché reste actif grâce à des acheteurs motivés et sérieux.

Céline Pourrot note que « les ventes sont certes plus longues et le volume de transactions en baisse, mais le marché des Alpilles possède encore de beaux biens à la vente. De plus, les propriétaires sont de plus en plus ouverts aux négociations de prix, qui oscillent en moyenne entre 5 et 8 % sur les maisons. »

Attractivité des Alpilles pour les Parisiens et les étrangers

Le marché des Alpilles attire particulièrement les Parisiens, contrairement à d’autres secteurs comme le Luberon, ainsi que les étrangers en quête de résidences secondaires pour l’art de vivre provençal.

« La grande demande concerne très souvent les maisons anciennes de charme avec jardin, piscine, quatre à cinq chambres en suite, pour un budget entre 1 million et 2 millions d’euros  », confie Céline Pourrot.

Diversité des biens immobiliers dans les Alpilles

Le secteur des Alpilles offre une variété de biens, incluant des maisons contemporaines et des villas des années 70/80 rénovées avec de jolis jardins. Céline Pourrot encourage ses clients à élargir leurs critères de recherche pour ne pas passer à côté d’un coup de cœur.

Solidité du marché de luxe

Le marché de luxe, bien que discret, reste solide. « Nous avons beaucoup de biens au-dessus de 3 millions d’euros, voire jusqu’à plus de 10 millions, vendus de manière très confidentielle. Ce sont des propriétés exceptionnelles souvent vendues en off-market », explique Céline Pourrot.

Perspectives pour l'été et l’effet des Jeux Olympiques

Il est difficile de prévoir les tendances du marché immobilier. « En juillet et août, les clients sont souvent des vacanciers et moins motivés pour les visites. Avec l’effet des Jeux Olympiques, il est possible que la clientèle étrangère vienne passer ses vacances en Provence et soit séduite par une de nos maisons », envisage Céline Pourrot.

Proximité et accessibilité des Alpilles

Le secteur des Alpilles, grâce à sa proximité avec le TGV et des grandes villes comme Arles, riche en art, Aix-en-Provence, capitale de la Provence, et Marseille, demeure attractif pour les vacances et pour y vivre à l’année.

« Les Alpilles sont un secteur idéal pour vivre, que ce soit en résidence principale ou secondaire », conclut Céline Pourrot.

Ce récapitulatif offre un aperçu précieux des tendances actuelles du marché immobilier de prestige dans les Alpilles, mettant en lumière les facteurs influençant ce secteur dynamique en 2024.