Franchise

Ile-de-France : des transactions dans l’ancien en hausse de 45 % sur un an

Par Christian Capitaine | le | Réseaux-franchise

Les Notaires du Grand Paris viennent de dresser l'état des lieux du marché de la transaction dans l’ancien, à fin avril 2021, portant notamment leur analyse sur douze mois glissants. Voici leurs conclusions, qui révèlent, notamment, une activité moins soutenue sur la période dans la Capitale comparée à celle des autres départements de la région.

Comment se porte l’immobilier en Ile-de-France ? La réponse avec les Notaires du Grand Paris - © D.R.
Comment se porte l’immobilier en Ile-de-France ? La réponse avec les Notaires du Grand Paris - © D.R.

Avec 40 130 logements anciens vendus en Île-de-France de février à avril 2021 (+45 % sur 1 an) et 20 % de plus qu’en moyenne pour la même période ces dix dernières années (35 500 ventes), « l’activité est restée très dynamique, bénéficiant d’une demande toujours forte et de conditions de financement particulièrement attractives », a indiqué Cédric Blanchet, président des Notaires du Grand Paris, le 24 juin 2021.

Une reprise moins marquée à Paris

« Par rapport à la période de février à avril 2020, marquée par le premier confinement, l’activité a rebondi de 45 % avec plus de vigueur pour les appartements en petite couronne (+52 %) et les maisons en grande couronne (+49 %). La reprise a été moins marquée à Paris (+35 %) », selon les Notaires du Grand Paris.

« Après un mois de février 2021 en demi-teinte, conséquence du deuxième confinement, le nombre de ventes a beaucoup augmenté en mars et en avril 2021. Il progresse de plus d’un quart par rapport à la moyenne des 10 dernières années pour ces 2 mois. De nombreux avant-contrats ayant été signés au printemps, la hausse des volumes de ventes semble appelée à se prolonger  », disent-ils.

Quid de l’évolution des prix ?

• Le prix au m² des appartements anciens à Paris ressort à 10 630 € en avril 2021, sans grands changements par rapport aux mois précédents (+1,1 %).

• D’après les indicateurs avancés sur les avant-contrats, le prix au m² des appartements devrait atteindre 10 720 € en août 2021 à Paris (+1 %  en 3 mois).

• D’après les indicateurs avancés des Notaires du Grand Paris, les « évolutions de prix seraient plus rapides en petite couronne (5,6 %) et en grande couronne (6,1 %) pour les appartements. Les plus  fortes hausses annuelles des prix sont visibles pour les maisons (7,4 % en petite couronne et 7,7 % en grande couronne) ». 

38 740 logements anciens vendus au T1 2021

« La pierre qualité de vie pousse les Français à déménager. Ils ont été en prison pendant 3 mois en 2020 et ont envie de quitter leur cellule. De nombreux déménagements vont bousculer le marché et pousser les prix à la hausse. En revanche, il est faux de dire que le marché de l’immobilier à Paris s’écroule », a déclara Thierry Delessale, notaire à Paris, le 27 mai 2021, dans le cadre du bilan des Notaires du Grand Paris sur le marché immobilier résidentiel ancien en Île-de-France au 1e trimestre 2021. 38 740 logements anciens ont été vendus au 1e trimestre 2021 (+3 % en 1 an). 

« En 2020, la crise sanitaire a alimenté l’envie de déménagement et le télétravail généralisé durant la période a créé de nouveaux besoins chez les acquéreurs, rendant la pièce de bureau quasiment indispensable. L’emprise numérique va perdurer et le télétravail va continuer. (…) On n’est pas en face d’un tsunami mais d’une vague de fond, la volonté de déménager devrait continuer durant plusieurs années », dit-il.

Transférer cet article à un(e) ami(e)