Franchise

Hemea : un partenariat gagnant-gagnant avec les agences immobilières

Par Christian Capitaine | le | Réseaux-franchise

La plateforme Hemea, qui accompagne les propriétaires immobiliers dans la conduite de leurs travaux de rénovation, accélère le développement de ses partenariats avec les agences immobilières qui se muent, alors, en apporteurs d’affaires. Matthieu Burin, cofondateur de la startup, détaille le mécanisme de ce rapprochement gagnant-gagnant.

Hemea recrutera, en 2021, une trentaine de collaborateurs - © Dr
Hemea recrutera, en 2021, une trentaine de collaborateurs - © Dr

Accompagner, de A à Z, les propriétaires dans leurs projets de rénovation immobilière, mais également les sécuriser et faciliter leurs mises en oeuvre. Tel est le concept de Hemea, plateforme de mise en relation entre particuliers et artisans du BTP, cofondée en 2015 par Matthieu Burin, jeune entrepreneur qui a fait ses armes chez Bouygues Construction et diplômé de l’Ecole spéciale des travaux publics de Paris.

Proposant une offre clé-en-main avec un suivi et les conseils d’un architecte, la startup agit en qualité de tiers de confiance. Pour ce faire, « nous certifions les entreprises intervenantes, que nous labellisons, nous vérifions leur solvabilité et leurs assurances et nous interrogeons leurs précédents clients avant leur intégration », précise Matthieu Burin.

Matthieu Burin, cofondateur de Hemea
Matthieu Burin, cofondateur de Hemea - © D.R.

Qui ajoute : « Nous allons plus loin, car nous apportons également notre assistance en cas de litige, puis nous sécurisons les paiements et fournissons l’ensemble des documents pour bénéficier des subventions et aides disponibles pour la rénovation à la fin de chaque projet. »

Des matériaux négociés aux meilleurs prix

Pour les porteurs de projets immobiliers qui souhaitent faire appel aux services de Hemea, ceux-ci paient directement sur la plateforme l’ensemble des travaux nécessaires à la rénovation de leur bien (le panier moyen s’établissant à 40 000 euros). « Nous leur proposons également une prestation payante s’ils souhaitent que nous les accompagnons dans le suivi du chantier », ajoute Matthieu Burin.

Du côté des entreprises du BTP qui souhaitent intégrer son giron, et donc bénéficier de matériaux de construction à moindres coûts (la startup dispose en effet d’une centrale d’achats qui négocie, pour eux, des tarifs avantageux), elles souscrivent un abonnement mensuel qui varie de 50 à 300 euros par mois.

Les agents immobiliers au cœur du dispositif

Une troisième catégorie d’acteurs vient s’intégrer crescendo, et ce depuis 2019, dans cet écosystème : les agents immobiliers, qui deviennent alors, pour la plateforme, des apporteurs d’affaires. Matthieu Burin explique : « Lorsqu’une agence immobilière fait visiter un bien à rénover à un potentiel acquéreur et qu’elle nous recommande pour prendre en charge les travaux de rénovation, nous lui rétrocédons une partie de notre rémunération », soit jusqu’à 15 % de la commission perçue initialement par la plateforme.

Pour les accompagner, Hemea propose également aux agents immobiliers un logiciel de pré-chiffrage pour pouvoir estimer, au plus juste, le prix des travaux à réaliser (cet outil étant disponible après souscription à un abonnement qui varie, selon la taille des entreprises, de 50 à 150 euros par mois et par utilisateur).

Un CA en hyper-croissance

A ce jour, Hemea, qui a levé 5 millions d’euros en 2019, compte 150 agences immobilières partenaires actives, dont les entreprises Foncia, Proprioo et Crédit Agricole Ile-de-France. Son objectif à fin 2021 : multiplier par 2 ou 3 le nombre de partenaires immobiliers.

Déployant, pour l’heure, ses services en région parisienne, lyonnaise et bordelaise, la startup, qui est active sur 200 chantiers en parallèle, voit plus grand. « Nous sommes toujours installés sur un rythme d’hyper-croissance, indique son cofondateur, et recruterons, cette année, une trentaine de collaborateurs. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)