Franchise

Diagnostic immobilier : création du syndicat interprofessionnel Sidiane

Par Christian Capitaine | le | Réseaux-franchise

La filière du diagnostic immobilier se structure et lance Sidiane, le Syndicat interprofessionnel du diagnostic immobilier, de l’analyse et de la numérisation de l’existant. Sa vocation : structurer, représenter et défendre la filière dans sa toute sa diversité et mieux répondre collectivement aux exigences de la transition énergétique, de la lutte contre les pollutions dans les logements, ainsi que la protection de la santé des personnes.

Les entreprises adhérentes représentent plus de 2 600 collaborateurs (soit 25 % de la filière) - © D.R.
Les entreprises adhérentes représentent plus de 2 600 collaborateurs (soit 25 % de la filière) - © D.R.

« Nous voulons aider à créer le contrôle technique du bâti, comme cela existe dans l’automobile, confie à notre partenaire News Tank Cities, Jean-Christophe Protais, président du Sidiane. Notre but est d’apporter une vision globale du patrimoine immobilier en France, sans cesse mise à jour, et pas seulement au moment d’une vente ou d’une transaction. Les diagnostics sont très verticaux. Nous portons l’idée d’une cartographie d’ensemble, plus transversale, que les données et la digitalisation vont faciliter. C’est l’une des raisons d'être de notre nouveau syndicat en première ligne sur le DPE et les audits énergétiques »,

« Nous représentons 40 000 DPE réalisés en 2021

Pour rappel, les statuts du Sidiane (Syndicat interprofessionnel du diagnostic immobilier, de l’analyse et de la numérisation de l’existant) ont été votés lors de l’assemblée générale constitutive le 10 février 2022 à Paris. Les entreprises adhérentes disent représenter plus de 2 600 collaborateurs (25 % de ceux de la filière) et quatre catégories d’entreprises : les petits indépendants, les structures régionales, les pure players et les bureaux de contrôle.

Jean-Christophe Protais, président du Sidiane - © D.R.
Jean-Christophe Protais, président du Sidiane - © D.R.

« Avec les membres fondateurs, nous représentons 40 000 DPE réalisés en 2021. Nous compilons les données et, en extrapolant ces informations, nous commençons à avoir une bonne image du patrimoine immobilier. Nous pouvons challenger le DPE », déclare Jean-Christophe Protais.

Objectif du syndicat : structurer et représenter la filière des professionnels du diagnostic, favoriser la transition énergétique et limiter les pollutions dans les logements, bâtiments industriels et tertiaires, établissements recevant du public.

Défendre une logique interprofessionnelle

Le « syndicat vise à regrouper les principaux acteurs du diagnostic immobilier, du bâtiment et des travaux publics, dans une logique interprofessionnelle. Les patrons vont devoir s’impliquer, poursuit Jean-Christophe Protais. En 2021, la mise en place du DPE a généré des frustrations et le problème n’est pas encore réglé. On a confondu vitesse et précipitation. Avec l’audit énergétique en 2022, nous ne voulons pas revivre cette situation. Les échéances sont très courtes. Nous voulons boucler ce dossier fin mars ». L’entrée en vigueur de l’obligation pour les propriétaires de logements classés F ou G de réaliser un audit énergétique pour mettre en vente leur bien est fixée au 1er septembre 2022.

« Nous travaillons déjà avec l’administration qui nous a contactés au lancement du syndicat », complète le président de l’interprofession. « D’ici au 1er septembre 2022, des logiciels dédiés seront développés et un nombre suffisant de professionnels sera formé et qualifié pour répondre à la demande. La période permettra d’améliorer la lisibilité entre les dispositifs d’audits existants », indiquait le ministère de la Transition écologique, le 17 décembre 2021, concernant les audits énergétiques.

Transférer cet article à un(e) ami(e)