Franchise

Mandataires : iad franchit la barre de 520 millions d’euros de chiffre d’affaires

Par Christian Capitaine | le | Réseau de mandataires

Nouvelle année de forte croissance pour le réseau de mandataires iad, qui affiche, au 30 juin 2022, un chiffre d’affaires annuel de plus 520 millions d’euros. Olivier Descamps, son directeur général France, décrit, pour ImmoMatin, les facteurs de réussite de la licorne qui revendique 6 % de part de marché en France.

Olivier Descamps, directeur général d’iad France - © D.R.
Olivier Descamps, directeur général d’iad France - © D.R.

Objectif largement dépassé pour iad. « Nous avions tablé, pour la clôture de cette année fiscale, sur un chiffre d’affaires de 465 millions d’euros. Or, nous faisons bien mieux. A tous nos mandataires, j’ai juste envie de leur dire bravo. »

Olivier Descamps, directeur général d’iad France, peut avoir le sourire. Sur la période courant du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022, le réseau de mandataires numéro un en France a vu son chiffre d’affaires bondir de 30 % pour atteindre 526 millions d’euros, dont 502 millions réalisés dans l’Hexagone. Sa part de marché estimée sur le segment de la transaction dans l’immobilier existant : 6 %.

45 % de mandats de vente exclusifs

« Cette très belle année que nous venons de clôturer a d’abord été portée par le nombre de transactions que nos conseillers ont réalisées, soit plus de 62 000 (c’est 12 000 de plus qu’une année plus tôt), puis par la hausse de notre panier moyen, qui a progressé de 13 000 euros par rapport à l’an dernier », poursuit Olivier Descamps.

Du côté des mandats signés, la hausse se révèle pareillement significative : 180 758 entre le 1er juillet 2021 et le 30 juin 2022, contre 172 260 une année plus tôt. Même tendance haussière s’agissant des mandats de ventes exclusifs : ils ont progressé, en douze mois, de 14 %, pour frôler la barre de 45 %.

Autre indicateur qui témoigne de cette belle santé pour le réseau iad : la progression du nombre de ses mandataires : ils sont passés, en un an dans l’Hexagone, de 13 500 à plus de 15 200 (l’enseigne en compte 18 200 à travers le monde).

« La réussite de nos mandataires suscite des vocations, se félicite le directeur général France du réseau. Nous sommes aussi une marque qui attire, une marque qui rassure. La preuve, un tiers des Français qui souhaitent développer une activité de mandataire immobilier choisissent iad. »

Cap sur l’Amérique !

La licorne française (l’entreprise, qui compte près de 400 collaborateurs au siège, a été valorisée 1,2 milliard d’euros il y a un an) bouclait, en février 2021, un tour de table de 300 millions d’euros.

A quoi ont été destinés ces fonds ? « Premièrement, à développer, pour nos conseillers, de nouveaux outils digitaux, répond le directeur général France du réseau. Puis, à poursuivre nos investissements en matière de communication afin de renforcer notre notoriété » (l’entreprise est notamment partenaire du TOP 14, le championnat de France de Rugby, NDLR).

« Enfin, ces fonds vont aussi nous permettre de poursuivre notre expansion au-delà de nos frontières. » Avec un objectif prioritaire : les Etats-Unis. « C’est ce que nous voulons : planter le drapeau bleu d’iad à côté du drapeau américain  », sourit Olivier Descamps.

iad, décidément, c’est l’Amérique !

Transférer cet article à un(e) ami(e)