Franchise

« Devenir actionnaire majoritaire, un rêve qui se réalise » (Michel Le Bras - Propriétés-privées.com)

Par Christian Capitaine | le | Réseau de mandataires

A la tête, depuis 2016, du réseau de mandataires Propriétés-privées.com, Christine Cadrot et Michel Le Bras, respectivement directrice générale et président du groupe Oryx, propriétaire du réseau, annoncent l’entrée au capital du groupe de deux nouveaux actionnaires, soit un investissement de 100 millions d’euros. Gardée confidentielle, l’organisation dudit capital révèle néanmoins que les deux entrepreneurs en deviennent majoritaires. « Un rêve qui se réalise », confie Michel Le Bras, interviewé par ImmoMatin.

Christine Cadrot et Michel Le Bras, respectivement directrice générale et président du groupe Oryx - © D.R.
Christine Cadrot et Michel Le Bras, respectivement directrice générale et président du groupe Oryx - © D.R.

Pourquoi avoir organisé une levée de fonds ?

Cela fait cinq ans, depuis la reprise de propriétés-privées.com, que nous avons, avec Christine Cadrot, notre directrice générale, les mêmes actionnaires (Sparring Capital, ndlr). Et dans cet intervalle, le groupe Oryx, propriétaire du réseau, a beaucoup évolué : il a, d’une part, vu son chiffre d’affaires être multiplié par sept ; puis a vu, d’autre part, son nombre de conseillers immobiliers passer de 450 à plus de 3 500.

Dans ce contexte, il était devenu temps, pour Oryx, de trouver de nouveaux investisseurs. En faisant entrer Tikehau Capital, groupe mondial de gestion alternative et Abénex Capital, acteur historique en France du capital investissement, nous avons eu également la possibilité de devenir majoritaire au capital. Nous reprenons ainsi le contrôle du groupe, avec des moyens plus importants pour nous développer. C’est pour nous un rêve qui se réalise.

Fort de ce tour de financement, quels sont vos nouveaux objectifs ?

Le premier va consister à renforcer notre présence en France, à mailler plus densément le territoire national. Pour Propriétés-privées.com, qui compte 3 100 conseillers, l’objectif sera de recruter de nouveaux négociateurs un peu partout en France, et surtout dans l’Est et le Nord du pays, ainsi qu’en Normandie, et globalement sur des bassins d’emplois qui comptent, pour pouvoir travailler sereinement et efficacement, entre 7 000 et 10 000 habitants.

Deuxième objectif : développer les outils utilisés par nos conseillers, notamment ceux qui concernent la réalisation d’images immobilières, avec l’ambition de renforcer la qualité perçue des biens ; ainsi que ceux destinés à la prospection numérique.

Enfin - et c’est ce qui nous singularise des autres réseaux de mandataires en France - nous avons la volonté de développer d’autres marchés que ceux de la transaction immobilière. Avec cette ambition : devenir un acteur global de l’immobilier.

Ici, citons le marché du neuf (que nous avons lancé en 2020 et qui marche très fort), la gestion locative, le viager (certes un marché de niche, mais qu’il ne faut pas négliger) et le secteur « entreprise & commerce », pareillement en fort développement chez Propriétés-privées.com, si bien que nous avons pour velléité d’en devenir un acteur national de taille importante dans les trois prochaines années

Quel bilan dressez-vous de l’année 2021 pour le groupe ?

Le bilan est excellent puisque nous avons enregistré une croissance de notre chiffre d’affaires de 50 % par rapport à 2020, pour atteindre 71 millions d’euros - dont plus de 60 millions réalisés par propriétés-privées.com (1).

Nos enseignes, spécialisées sur le segment de la résidence principale avec un prix moyen de vente qui colle bien à celui du marché, sont ainsi parfaitement positionnées, c’est-à-dire sur les marchés de l’immobilier qui ont le vent en poupe.

Et au-delà de notre propre cas, le modèle des réseaux de mandataires rencontre un très vif succès, car il permet aux entrepreneurs qui s’engagent auprès d’eux de pouvoir travailler en dégageant, au départ, un investissement modeste.

Avec, à la clé, la possibilité de devenir, la formation aidant, de véritables professionnels de l’immobilier qui se concentrent avant tout sur l’aspect commercial du métier d’agent immobilier.

(1) La part restante des revenus réalisés par le groupe Oryx sont le fruit des enseignes Immo Réseau (350 conseillers début 2022), développée via le marketing de réseau ; et Rezoximo (une centaine de mandataires), dédié aux professionnels de l’immobilier.

Transférer cet article à un(e) ami(e)