Franchise

« Nous aurons réalisé, en 2023, autant de transactions qu’en 2022 » (C. Fabre, KW France)

Par Christian Capitaine | Le | Réseau de franchisés

Christian Fabre, directeur général de Keller Williams France, dresse le bilan d’activité 2023 de la franchise immobilière dont il assure le développement depuis son arrivée en France, il y a 6 ans. Il revient sur les fondamentaux qui constituent son modèle et annonce son arrivée en Suisse l’année prochaine.

Christian Fabre, directeur général de Keller Williams France - © D.R.
Christian Fabre, directeur général de Keller Williams France - © D.R.

Quel bilan d’activité dressez-vous pour le réseau Keller Williams France au terme de cette année 2023 ?

Sur le plus long terme, Keller Williams est la compagnie qui, en France, s’est développée le plus rapidement durant ses cinq premières années d’activité, selon le rapport d’un organisme indépendant, pour compter, fin 2023, plus de 3 000 membres. Cette année, nous aurons recruté une centaine d’agents immobiliers, dont l’arrivée de nombreux gros producteurs.

Autre marqueur fort qui témoigne de notre dynamisme et qui renseigne sur la résilience de notre modèle : nous aurons réalisé, en 2023, autant de transactions qu’en 2022, ce qui nous rend fiers eu égard au contexte de marché difficile.

Nos taux de commissions sont restés stables cette année

Par ailleurs, nous avons pu nous appuyer sur des taux de commissions qui sont restés stables malgré des prix de vente qui ont reculé de l’ordre de 7 % versus l’an passé.

2023 a été enfin marquée, chez Keller Williams France, par les efforts déployés par la tête de réseau sur le plan du coaching et de la formation (si importants en cette période de crise), avec le lancement, il y a quelques semaines, d’une nouvelle plateforme, en présentiel et à distance.

Désormais, nous pouvons, grâce à cette plateforme, adresser à tous nos agents commerciaux un parcours de formation personnalisée et adaptée à leurs objectifs personnels et ceci tout au long de leur carrière.

Pouvez-vous rappeler les fondamentaux qui constituent le modèle Keller Williams ?

Notre modèle se situe à mi-chemin entre le réseau d’agence immobilière traditionnelle et celui de mandataires immobiliers, nous le baptisons interdépendant, certains le qualifient d’hybride.

Pour travailler, nous nous appuyons sur des Market Centers, qui sont des plateformes de services à destination de nos agents et de leurs clients, comprises entre 500 et 1 000 m2 et qui comptent entre 60 et 140 agents commerciaux.

Nous recensons, à fin 2023, 57 Markets Centers en France qui, tous, sont déployés sur de grands territoires géographiques exclusifs. Notre ambition est d’en compter, à terme, 70 maximum dans l’Hexagone.

Notre ambition est de compter, à terme, 70 Markets Centers

J’ajoute que sur le moyen terme notre objectif est de nous appuyer sur des Markets Centers plus grands encore, comptant plus de 200 agents immobiliers, en créant le Club 201 +.

Ce club rassemblera des Markets Centers qui grossiront par eux-mêmes en recrutant de nouveaux collaborateurs, ou bien des Markets Centers qui auront décidé de fusionner.

Enfin, Keller Williams France c’est aussi le déploiement, depuis septembre 2022, de nos Mega Agent Office : des représentations locales de nos Markets Centers, qui sont déjà aujourd’hui une cinquantaine, auxquelles une centaine supplémentaire devrait s’ajouter d’ici fin 2024.

L’offre Mega Agent Office répond particulièrement bien aux Agents les plus ambitieux, mais aussi aux agences immobilières indépendantes ou de réseau, ainsi qu’aux équipes de mandataires, souhaitant devenir partenaire KW France, bénéficiant ainsi, sans aucun droit d’entrée, de tous les outils et services indispensables à leur croissance.

Dans quelles régions Keller Williams France peut-il encore ouvrir des Markets Centers ?

Ils nous restent de beaux territoires à conquérir, je pense à des secteurs dans le sud-ouest du pays, en Bretagne et en Ile-de-France.

Pour ouvrir un Market Center, il faut compter sur un investissement compris entre 500 000 et 700 000 euros (dont 50 % en apport personnel) et qui varie naturellement en fonction des régions d’implantation.

Nous venons de déployer notre offre de courtage en financement intégrée

Nous recrutons des franchisés issus de l’immobilier (soit des indépendants, soit des professionnels anciennement affiliés à un réseau), ainsi que des entrepreneurs issus d’autres secteurs d’activité.

En fonction de leur expertise de l’immobilier, nos franchisés reçoivent, avant d’ouvrir leur Market Center, une formation comprise entre 4 et 12 mois.

En octobre dernier, nous avons aussi déployé dans le réseau notre offre de courtage en financement intégrée, en association avec le courtier Minitaux. A ce jour, la moitié des 57 Markets Centers du réseau sont capables d’offrir ce service et tous bénéficient déjà d’une plateforme nationale.

J’ajoute, enfin, que dès l’an prochain, Keller Williams France s’implantera en Suisse avec 2 nouveaux Market Centers, l’un situé proche de Genève et le second très certainement dans la banlieue de Zurich.