Évaluation

Les nouvelles ambitions de Clameur

Par Christian Capitaine | le | Services pour évaluer

L’observatoire des loyers en France Clameur veut entrer dans une nouvelle dimension. Au programme, pour s’en donner les moyens : la déclinaison d’une offre de valeur et de services « enrichie et revisitée », l’intégration de nouvelles sources de données et la constitution d’une organisation renforcée.

Loyers en France - © D.R.
Loyers en France - © D.R.

Clameur fait sa révolution. Le principal observatoire des loyers en France, fondé il y a 25 ans, « prend une nouvelle dimension, expose son président, Jean-Michel Camizon. Nous affirmons ainsi notre positionnement d’observatoire indépendant et incontournable pour l’ensemble des acteurs, qu’ils soient publics ou privés. »

Nouveaux indicateurs de marché

Premier élément de ce changement : l’observatoire ambitionne de livrer une offre de valeur et de services « enrichie et revisitée. » Cette évolution passe par le déploiement de nouvelles données et de nouveaux indicateurs du marché immobilier. En tête d’affiche : 1/ Les annonces immobilières, leur volume, les questions de réversion (ou relocation) des offres et les perspectives de mises en location. 2/ La performance énergétique des logements. 3/ Le contexte et la structure du marché (via notamment des données socioéconomiques). 4/ Des données historiques sur les valeurs des loyers, dont des analyses sur la rentabilité locative et en capital, la prise en compte des meublés.

Clameur
Clameur - © D.R.

Données : la Fnaim en première ligne

Aussi, Clameur annonce l’intégration de nouvelles sources de données pour accoucher de ses analyses. « Le but, ici, consiste à enrichir notre offre de valeur, précise Jean-Michel Camizon. Et nous serons en mesure d’offrir un panorama complet de la France dans le courant du premier trimestre 2021 ». En tête de liste de ces nouvelles sources figure la Fnaim. La Fédération nationale de l’immobilier « rejoint les rangs de Clameur en tant que membre fondateur », poursuit Monsieur Camizon, et apporte OSLO, observatoire du marché locatif qui vient « renforcer le périmètre et accroître significativement le volume de données qui sera observé́, soit plus de 100 000 références. »

Quatre autres nouvelles sources de données viennent enrichir les travaux de Clameur : la prise en compte des annonces locatives des quatorze plus grandes places de marché digitales du secteur ; l’intégration des données Insee relatives au marché́ de l’immobilier ; la prise en compte des données de performance énergétique, sur le marché́ global, les annonces de location et les données du marché́ observé.

Nouveau comité scientifique

Jean-Michel Camizon
Jean-Michel Camizon - © Jean-Michel Camizon

Deuxième élément constitutif de cette révolution chez Clameur : la constitution d’une organisation renforcée. « Nous mettons en place un comité́ scientifique, composé de quatre personnes », précise le président de l’Observatoire. Dirigé par Arnaud Simon (notamment co-directeur du Center for Real Estate Management de l’Université́ Paris Dauphine), ce dernier occupait précédemment le poste de directeur scientifique de « MeilleursAgents.com » de 2008 à 2016.

A ses côtés, on retrouve, au sein dudit comité, Emmanuel Perray (responsable des études et analyses à la FNAIM), Raphaël Languillon-Aussel (normalien, docteur en géographie et aménagement ; spécialiste en études urbaines) et Yasmine Essafi (docteure en Finance, titulaire du master 104 Finance de l’Université́ Paris Dauphine, enseignante-chercheuse à l’École supérieure des Professions Immobilières.)

Quant aux missions dudit comité scientifique, elles sont les suivantes : accompagner Clameur dans la construction des nouveaux indicateurs et la refonte des anciens ; énoncer des recommandations visant à̀ assurer la fiabilité des modèles statistiques et du traitement des donnée, émettre des avis sur la qualité́ des informations publiées, notamment par une réflexion sur les niveaux de confiance des indicateurs, et proposer de nouvelles pistes pour poursuivre le développement du panorama informationnel Clameur.

Transférer cet article à un(e) ami(e)