Évaluation

Financement immobilier et assurance : Odealim absorbe Artémis courtage

Par Christian Capitaine | le | Services pour évaluer

Odealim, structure spécialisée dans le courtage en assurances immobilières, annonce le rachat d’Artémis courtage, société experte en financement, forte de 90 agences sur le territoire. L’ambition du groupe : devenir le leader français du conseil en assurance et financement de projets immobiliers.

Odealim comptait, à elle seule, 4 000 clients début 2021 - © D.R.
Odealim comptait, à elle seule, 4 000 clients début 2021 - © D.R.

Une nouvelle opération bouclée pour Odealim dans sa stratégie de croissance externe.

La dernière acquisition (la dix-huitième depuis sa fondation en 2016 et la neuvième depuis 2020) de cette structure, qui regroupe une dizaine de courtiers d’assurances régionaux et dotée d’une forte expertise dans les métiers du syndic de copropriété et de la gestion locative ?

Il s’agit d’Artémis courtage, fournisseur de besoins en matière de financements pour les particuliers, les entreprises et les professionnels, avec ses différentes filiales Artémis Courtage, Carte Financement, Gestion Privée, Rescue Finances et Valorama.

« Cette union cristallise [notre] volonté commune de capitaliser sur la complémentarité de [nos] expertises et faire d’Odealim Groupe le leader en France du conseil en assurance et financement de projets immobiliers », indiquent les deux protagonistes dans un communiqué, publié mardi 7 septembre 2021.

Un nouvel ancrage territorial

Pour Odealim, qui comptait, en janvier dernier, 4 000 clients en France (proposition de contrats d’assurance, de garanties de loyers impayés…), environ 120 000 lots en gestion locative et 30 000 immeubles assurés ainsi que le confiait, en janvier 2021, dans les colonnes d’ImmoMatin Xavier Saubestre, son CEO, cette acquisition va lui permettre de renforcer significativement son maillage territorial grâce à l’intégration, dans son giron, des 90 agences que compte le réseau Artémis courtage sur le territoire français.

« Nous nous offrons ainsi de nouvelles perspectives, est-il précisé dans le communiqué, là où le groupe ne pouvait jusqu’ici agir qu’à travers le canal digital. » De plus, le groupe « conforte la singularité de son positionnement  » et par conséquent « sa stature d’acteur de référence du marché immobilier. »

Des marques préservées

Pour Artémis courtage, cette cession s’inscrit dans « le choix  de nous rapprocher d’un groupe industriel au caractère entrepreneurial, fort d’une vision à long terme, relève Ludovic Huzieux, l’un de ses cofondateurs.

Et surtout, elle devrait permettre à cette société experte du financement « d’enrichir [sa] gamme de services » et de « poursuivre son propre développement », notamment en ce qui concerne l’accroissement de son rayonnement en France.

Et celle-ci de préciser qu’elle continuera « d’opérer sous ses marques » et poursuivra le déploiement engagé depuis plusieurs années, d’une stratégie portée aussi bien vers la croissance externe qu’organique.

Transférer cet article à un(e) ami(e)