Évaluation

4 conseils pour bien utiliser les réseaux sociaux

Par Christian Capitaine | le | Modedemploi

1h30 : c’est le temps passé par les Français, chaque jour, sur les réseaux sociaux. Et pas uniquement pour se divertir ! La preuve : 77 % d’entre eux y vont pour s’informer sur un produit ou un service. Vous n’y êtes pas encore ? Ne tardez pas à franchir le Rubicon, insiste François Castro Lara, Head of Brand & Strategy chez Artur’In, spécialiste de la communication digitale. Car c’est, à coup sûr, le meilleur moyen d’accroître votre visibilité et votre notoriété. Voici 4 conseils pour bien y figurer.

Les clés pour mener à bien sa stratégie sur les réseaux sociaux - © D.R.
Les clés pour mener à bien sa stratégie sur les réseaux sociaux - © D.R.

Conseil n° 1 : Soyez curieux

Pour une agence immobilière absente des réseaux sociaux et qui souhaite (enfin !) s’y lancer, un premier conseil est livré par notre expert : « Soyez curieux ! » C’est-à-dire : renseignez-vous sur les différents médias à l’œuvre sur la Toile. Mais pas seulement ! « Allez voir aussi ce que font vos concurrents, poursuit-il, analysez leur stratégie. » Et n’oubliez pas de jeter un œil  sur les bonnes pratiques adoptées par les professionnels des autres secteurs d’activité !

Pour commencer, François Castro Lara, Head of Brand & Strategy chez Artur’In, recommande de se saisir de Facebook, le média d’image par excellence, « qui reste le réseau social qui fédère le plus de monde, avec, selon les statistiques, un Français sur deux qui y est présent. » Deuxième et troisième réseaux sociaux à prendre en main par la suite : Linkedin, qui offre des sujets de discussions très larges ; puis Instagram, très important car il véhicule, lui aussi, de l’image.

Conseil n° 2 : Lancez-vous un challenge à la fois.

Lorsque l’on fait ses premiers pas sur les réseaux sociaux, l’important est d’y aller progressivement, étape par étape. Plus concrètement, il convient, par exemple, de se fixer tous les mois (ou tous les deux mois), un objectif à atteindre, pour pouvoir s’améliorer par la suite. Pour ce faire, notre expert recommande de mettre en place un calendrier éditorial. « L’agence immobilière peut, par exemple, décider de publier deux posts par semaine. »

Et d’ajouter : « N’oubliez pas de personnaliser vos contenus à partager pour les rendre « plus humains ». Les internautes doivent savoir qui vous êtes. Publiez, par exemple, des photos ou des vidéos de vos collaborateurs, de votre agence immobilière, mettez en avant les biens (et les plus beaux !) que vous avez vendus. Et pourquoi pas aussi avec les nouveaux acquéreurs. »

Conseil n° 3 : Mettez en place des outils de gestion

Parce que gérer ses sociaux demeure une tâche particulièrement chronophage, se doter d’outils de gestion apparaît comme indispensable. Un exemple avec Agorapulse, qui est une plateforme qui vous permet de programmer vos contenus, d’éditer vos rapports statistiques et d’interagir avec votre communauté et vos équipes depuis une seule plateforme.

« Chez Arthur’In, nous allons pouvoir dénicher sur la Toile des sujets qui intéressent votre communauté, indique son Head of Brand & Strategy chez Artur’In. Par exemple, des informations relatives au marché de l’ancien, au viager, ou encore à la gestion locative. Et sur vos réseaux sociaux seront ainsi publiés des articles, des photos et des vidéos aux couleurs de votre agence immobilière. Pour résumer, chez Arthur’In, on s’occupe de tout ! »

Conseil n° 4 : Soignez votre e-réputation

Dans un monde qui se digitalise, les avis clients qui circulent sur Internet construisent souvent la réputation d’une entreprise - même s’ils peuvent aussi l’égratigner… Quoi qu’il en soit, cette question de l’e-réputation doit être prise en compte par les agences immobilières, affirme notre expert. Dans cette optique, il leur recommande d’organiser régulièrement des campagnes d’avis-clients, via l’envoi de mails ou de SMS aux clients de l’agence.

« Ces sollicitations permettent souvent en retour de récolter des avis positifs sur la qualité de votre relation-client, soutient François Castro Lara. Ensuite, relayez-les sur vos réseaux sociaux.  » Et de rappeler : « Un client mécontent d’un produit ou d’un service le fera savoir sans être forcément sollicité. Un client content, à l’inverse, pas nécessairement. Donc, n’hésitez pas récolter leurs avis positifs et à les rendre publics ! »

Transférer cet article à un(e) ami(e)