EP lance " le Google de l’immobilier"


Par Aurélie Tachot | le jeudi 25 octobre 2018 | Services pour évaluer
EP lance " le Google de l’immobilier"

Le « Big Data » est encore abstrait pour vous ? EP devrait vous réconcilier avec ce concept. Après avoir modélisé 100 millions de parcelles et décortiqué 50 millions de bâtiments, la société a créé un moteur de recherches permettant aux agents immobiliers de trouver des biens pour des clients ou d’obtenir un maximum d’informations sur une parcelle. Explications.

L’outil est à peine lancé qu’on l’appelle déjà le « Google de l’immobilier ». A juste titre ? "Cela fait 11 ans que la société, initialement spécialisée dans la digitalisation des travaux d’énergie, a été lancée. Nous avons jusqu’ici accompagné 110 000 chantiers, pour lesquels nous avons dû modéliser 50 millions de bâtiments en France. Cette expérience nous permet aujourd’hui d’avoir une base de données dotée d’informations très précises en matière de surface, de mitoyenneté, de luminosité…", explique Yann Person, co-fondateur d’EP. Après avoir hiérarchisé ses propres données et les avoir croisées avec d’autres sources (IGN, INSEE…), la société issue de la PropTech a lancé, à l’occasion du salon RENT, « Izigloo Search », un moteur de recherches qui réunit la majorité des informations immobilières françaises sur des maisons ou des parcelles. Cet outil s’adresse aux promoteurs et constructeurs en recherche de terrains, aux notaires cherchant des données précises pour constituer leurs dossiers mais aussi aux agents immobiliers souhaitant préparer une visite. "Jusqu’ici, les professionnels de l’immobilier souhaitant accéder à des informations consultaient le cadastre, le géoportail du gouvernement ou ils se rendaient sur Google Earth. Désormais, ils peuvent consulter toutes ces informations depuis un seul et même endroit", souligne-t-il.

Une alternative à la pige téléphonique ?

Dans « Izigloo Search », les agents immobiliers peuvent lancer des recherches par adresse, quartier ou ville, mais aussi par taille de parcelle, surface habitable ou nombre d’étages… Par exemple : une maison de 150 m2 de deux étages située à Nantes, sur une parcelle de 400 m2. A chaque résultat de recherche, le plan local d’urbanisme est proposé, tout comme la possibilité de recevoir les coordonnées du propriétaire. "Un agent immobilier cherchant un type de maisons pour le compte de ses clients peut ainsi lancer sa recherche pour identifier toutes les maisons regroupant les critères indiqués, illustre Yann Person. S’il a déjà repéré une maison, il peut également consulter ses caractéristiques avant de la visiter avec ses clients." Sont notamment disponibles : les informations relatives à la surface de la parcelle, de la maison, aux risques associés… Dans quelques mois, les mises en application du moteur de recherches seront encore plus nombreuses. EP prépare d’autres modules dont un dédié à l’estimation immobilière, qui prendra en compte la pression commerciale du quartier, et l’autre dédié au chiffrage des travaux. En attendant, les agents immobiliers ont un usage détourné du moteur de recherche. "Ils s’en servent comme alternative à la pige téléphonique : après avoir consulté les biens de notre moteur de recherches, ils réalisent du boitage ciblé ou du porte à porte chez leur prospect", remarque Yann Person.

Transférer cet article à un ami