Portails

Coliving : DoveVivo rachète Chez Nestor

Par Christian Capitaine | le | Actualité

Cette opération, qui fait suite à une levée de fonds de 50 millions d’euros, devrait permettre à la plateforme dédiée à la gestion d’actifs résidentiels d’atteindre un parc de 2 500 chambres gérées en France d’ici la fin de l’année 2022.

Dovevivo déploie ses activités dans 40 villes européennes et gère quelque 13 000 chambres - © D.R.
Dovevivo déploie ses activités dans 40 villes européennes et gère quelque 13 000 chambres - © D.R.

Le marché du coliving est en ébullition. Alors que la startup française Colonies annonçait, mi-mai 2022, avoir reçu la promesse de recueillir, auprès du fonds américain Ares Management, 1 milliard d’euros afin de bâtir de nouveaux logements, l’Italien DoveVivo révélait, quelques jours plus tôt, avoir acquis le Français Chez Nestor, acteur lui aussi du coliving, fondé en 2012 (40 employés à ce jour), et fort d’un parc de plus de 1 300 chambres dans six grandes villes de l’Hexagone.

« La France fait figure de marché-cible pour notre groupe car le gisement d’affaires y est considérable, confie Axelle Baillet, directrice de DoveVivo France, filiale ouverte en 2020. Notre pays compte, en effet, de nombreuses villes attractives où les jeunes peinent à se loger. Un exemple : alors que l’on compte près de 500 000 étudiants au sein du Grand Paris, seulement 20 000 chambres sont disponibles. »

Axelle Baillet (DoveVivo France) - © D.R.
Axelle Baillet (DoveVivo France) - © D.R.

Une levée de fonds de 50 M d'€

A compter du 1er juillet 2022, les activités des deux entreprises seront consolidées. Avec la conservation d’une seule marque et structure : DoveVivo France.

S’intégrant dans « une démarche de développement et d’internationalisation du groupe », indique DoveVivo France dans un communiqué, grâce notamment à une levée de fonds de 50 millions d’euros réalisée auprès de Starwood Capital Group (DoveVivo a également acquis Altido, société de gestion de meublés touristiques en Europe), cette opération de rachat de Chez Nestor « va nous permettre, révèle Axelle Baillet, de nous appuyer en France, à horizon fin 2022, sur un parc de près de 2 500 chambres, au sein de six villes : Paris, Lyon, Lille, Marseille, Montpellier et Toulouse. »

Egalement dans ses cartons : l’ouverture, en septembre 2022, de sa première résidence, à Asnières-sur-Seine (92), pourvue d’une offre enrichie (espaces de coworking, buanderie, roof-top…), ainsi qu’un immeuble à Bordeaux et une accélération de sa présence dans les hyper-centres du territoire.

Autres ambitions du groupe Dovevivo, à l’échelle européenne cette fois :

  • 1/ s’ouvrir à de nouveaux pays (Angleterre, Ecosse et Portugal) ;

  • 2/ « favoriser l’extension de son modèle du monde du coliving à celui du « living » en étendant sa clientèle au-delà des jeunes actifs et étudiants pour s’adresser aux familles, aux professionnels et aux entreprises » ;

  • 3/ « développer des propositions à court terme pour les voyages professionnels et les loisirs  » ;

  • 4/ « Renforcer encore son rôle de partenaire fidèle auprès des propriétaires particuliers et institutionnels et des investisseurs, grâce à une large gamme de produits et de services, aussi bien dans un modèle de gestion/management que dans un modèle de location/sous-location. »

 Les investisseurs institutionnels de retour

« Le coliving, en France, est assurément un marché d’avenir, poursuit le directrice de DoveVivo France. On le voit bien notamment du côté des institutionnels : leur désir d’investir dans le résidentiel repart fortement. Ces investisseurs institutionnels sont de plus en plus attirés par notre modèle qui ne présente, pour eux, aucun risque. »

Et Axelle Baillet d’affirmer : « Notre marché, en France, est encore très fragmenté, avec la présence d’une multitudes d’acteurs. Et il est fort à parier que le secteur se consolide encore. » A quand la nouvelle opération de croissance externe de DoveVivo en France ?

Transférer cet article à un(e) ami(e)