Portails

Coliving : DoveVivo débarque en France

Par Christian Capitaine | le | Sites pour les particuliers

Après avoir levé 72 millions d’euros en 2019, l’Italien DoveVivo, qui revendique le statut de leader en Europe sur le marché du coliving, vient d’annoncer son implantation en France, à Paris et en petite couronne. Voici ses objectifs dans l’Hexagone, avec Axelle Baillet, sa directrice du développement sur le territoire.

DoveVivo gère 1 500 immeubles en Europe - © D.R.
DoveVivo gère 1 500 immeubles en Europe - © D.R.

550 milliards d’euros : c’est, selon Cushman & Wakefield, le chiffre d’affaires que pourrait réaliser, à horizon 2021, le marché du coliving en Europe. Pas étonnant qu’il aiguise les appétits…

Parmi ses gros faiseurs, l’Italien DoveVivo, qui revendique le statut de leader sur le Vieux Continent avec ses 1 500 immeubles gérés implantés dans 13 grandes villes, fourbit ses armes. Sa nouvelle terre de conquête : la France.

L’Hexagone : un marché prioritaire

Axelle Baillet, directrice du développement de DoveVivo pour la France - © D.R.
Axelle Baillet, directrice du développement de DoveVivo pour la France - © D.R.

« Suite à notre levée de fonds de 72 millions d’euros réalisée en 2019 auprès de Tikehau Capital, notre gouvernance a identifié des marchés prioritaires de développement, dont fait partie l’Hexagone et Paris.

Et ce, pour deux principales raisons : d’une part, du fait de la tension qui règne toujours sur le marché parisien, avec une demande supérieure à l’offre, particulièrement propice à notre développement ; d’autre part, compte tenu des besoins de logements qui demeurent manifestes dans la Capitale pour les étudiants », explique Axelle Baillet, directrice du développement de DoveVivo pour la France.

Cette arrivée de DoveVivo dans l’Hexagone s’articule via l’ouverture de 46 premières chambres, dans 11 appartements (de 70 à 140 m2), situés dans des immeubles entièrement rénovés à Paris (15e, 19e et 20e arrondissement) et en petite couronne (Saint-Ouen, 93 et Issy-les-Moulineaux, 92). « Notre développement en France sera rapide, poursuit Axelle Baillet, puisque nous avons pour objectif de signer 650 chambres supplémentaires d’ici la fin de 2021. Parmi les autres agglomérations françaises qui offrent de solides opportunités, citons d’abord Lille et Bordeaux. »

Services haut de gamme

Fondée à Milan en 2017, la société DoveVivo assure proposer à ses « colivers », dont les profils sont essentiellement des jeunes actifs et des étudiants, des lieux de vie « innovants », conjuguant « confort, design, technologie et services haut de gamme, et offrant tous les avantages de la vie en communauté. »

Car tel est le concept du coliving : vivre avec d’autres locataires dans un appartement et partager des espaces communs pour les loisirs (salle de sports), le travail (espace de coworking) et les tâches du quotidiens (buanderie ou espace de rangement). Et Axelle Baillet d’ajouter : « Toutes les chambres que nous proposons ont été préalablement rénovées. Et sont sises dans une large gamme de solutions de logements : appartements partagés, studios, immeubles de coliving et résidences étudiantes. »

Pas de frais caché

Autre point important du concept de DoveVivo, dont la relation contractuelle avec le bailleur est scellée par une prise à bail : tous les habitats que l’entreprise met à disposition des colivers sont meublés, équipés et donc prêts à l’emploi. Aussi, « nous proposons des baux flexibles et un loyer tout compris qui inclut tous les services nécessaires au quotidien, sans frais caché : eau, électricité, chauffage, wifi, maintenance, ménage, assurance habitations, etc.  », complète la directrice du développement de DoveVivo.

Enfin, aucune garantie financière n’est demandée par DoveVivo avant de pouvoir intégrer son giron de colivers. Seul le paiement d’un loyer est requis. Par exemple, 950 euros/mois pour s’installer dans un appartement du 19e arrondissement parisien ou 880 euros/mois pour profiter d’une petite maison avec jardin à Saint-Ouen.

Transférer cet article à un(e) ami(e)