Portails

Bien’Ici lance le critère « fibre déployée »

Par Christian Capitaine | le | Actualité

Pour cibler les logements qui sont équipés de la fibre, l’item « fibre déployée » vient d’être intégré aux critères de recherches des annonces immobilières publiées sur Bien’Ici. Explication de la mise en place de ce nouveau dispositif et objectifs avec David Benbassat, directeur général de la plateforme.

David Benbassat, directeur général de Bien’Ici - © D.R.
David Benbassat, directeur général de Bien’Ici - © D.R.

Savoir écouter le client final : tout un art ! La décision prise par la plateforme Bien’Ici d’intégrer le critère « fibre déployée » dans les annonces immobilières qu’elle recense, est née, explique David Benbassat, directeur général du portail, « de la demande grandissante, depuis plusieurs mois, des utilisateurs. » « Ils étaient, en effet, de plus en plus nombreux, poursuit-il, à vouloir choisir leur logement en fonction de son accès à Internet.  »

Développement du télétravail, digitalisation des loisirs, hausse des besoins en connexion (domotique, multiplication des écrans dans les foyers)… Tous ces éléments rappellent combien il est devenu primordial d’être doté d’une bonne connexion à Internet lorsque l’on se met en quête d’un logement.

Mieux qualifier les porteurs de projets

« Depuis notre lancement, il y a cinq ans, notre ADN a toujours été le suivant : offrir aux porteurs d’un projet immobilier une autre orientation de la recherche. C’est ce que nous avons fait en lançant les premiers, il y a trois ans, la recherche par temps de transport. Nous poursuivons ces efforts aujourd’hui en inaugurant ce critère « fibre déployée », affirme David Benbassat. Avec cet objectif final : livrer aux futurs acquéreurs et locataires une vision complète de son bien, en agrégeant les informations qui lui sont liées, y compris concernant son environnement. »

L’avantage pour l’agent immobilier ? « Lui faire gagner du temps, poursuit le directeur général de Bien’Ici, car plus le recherchant aura à disposition des informations sur les biens, plus il sera qualifié pour le professionnel. »

Un critère de premier choix pour la location

Récoltée auprès de l’Arcep, cette information supplémentaire « fibre déployée » délivrée à l’internaute concerne tous les types de biens : dans l’ancien et le neuf, à la vente et en location (1). « Ce critère de recherche supplémentaire sera, peut-être, davantage pris en compte par les recherchants d’une location, table David Benbassat. En effet, un futur propriétaire aura tout le loisir, une fois son bien acheté, d’y déployer cet outil de connexion selon un calendrier qu’il aura établi. » Quelle proportion de l’offre publiée sur Bien’Ici renseigne si le bien est équipé, ou non, de la fibre ? Environ 30 % à ce jour.

Quête d’extérieurs

Dans la hiérarchie des critères que sélectionnent en premier les recherchants figure, sans surprise, la zone géographique, suivi du prix du bien et sa typologie (surface et nombre de pièces). Depuis cette année, un autre critère a également été très couru des internautes : celui qui recense, ou non, les surfaces extérieures (terrasses, balcons et jardins).

« Ce phénomène est lié aux deux confinements que nous avons connus, explique David Benbassat. Au début du premier confinement, ce critère était sélectionné dans 4 recherches sur 10. En sortie de confinement, il concernait 7 recherches sur 10 ! » Ne reste plus à attendre quelques semaines afin de faire un premier bilan de l’appétence des recherchants pour ce nouvel item « fibre déployée ». Le rendez-vous est pris.

(1) On estime aujourd’hui que 50 % des foyers en France dispose de la fibre.

Transférer cet article à un(e) ami(e)