Logiciels

Mentions manuscrites digitales : nouveau pilier de l’offre d’ImmoSign

Par Christian Capitaine | le | Actualité

Alors que de plus en plus d’agences immobilières utilisent la signature électronique (mandats et compris de vente, notamment), le fournisseur ImmoSign inclut désormais dans son offre une nouvelle fonctionnalité : les mentions manuscrites digitales. « Une première en France », assure Vincent Anquetil, CEO de cette startup caennaise dont les revenus progressent fortement depuis sa création en 2017.

Signature digitale ImmoSign - © D.R.
Signature digitale ImmoSign - © D.R.

Mandats de vente, lettres d’intention d’achat, avant-contrats, procurations… Tous ces documents qui circulent quotidiennement entre les mains des agents immobiliers opèrent crescendo leur mue : ils se digitalisent. C’est précisément sur ce créneau de la signature électronique à distance et en agence immobilière - s’agissant de tous les documents liés à la transaction immobilière et à la location (signature électronique des mandats de gestion, des baux et des états des lieux) - que s’est positionnée la société ImmoSign. 

« Toutes les agences, en France, n’ont certes pas adopté les outils de signature à distance, mais un basculement net s’opère depuis quelques mois, favorisé notamment par le confinement de mars et avril 2020 », constate Vincent Anquetil, son fondateur et CEO. Une certitude : la digitalisation de la profession est en marche et ImmoSign compte bien en être une locomotive !

Vincent Anquetil, CEO d’ImmoSign
Vincent Anquetil, CEO d’ImmoSign - © D.R.

16 consultants en région 

Son offre se décline en trois volets. D’abord, par l’intermédiaire d’un logiciel, « que nous intégrons dans l’environnement technique de l’agence immobilière », explique Vincent Anquetil. Puis, par une solution matérielle, via la fourniture, à ces professionnels, d’une tablette et d’un stylet. Et enfin par un accompagnement humain : « ImmoSign compte 16 consultants en région, capables d’intervenir partout en France pour promouvoir nos outils, former et accompagner tous nos clients agences immobilières. » 

Données biométriques 

Septembre 2020 : ce fournisseur et intégrateur de solutions digitales opère un tournant : il intègre dans son offre une nouvelle fonctionnalité : les mentions manuscrites digitales, c’est-à-dire tous ces écrits qui visent à attirer l’attention des clients des agences sur un engagement important pris le moment venu de clôturer le contrat. Exemple le plus parlant : le renoncement manuscrit à la condition suspensive de prêt lorsque l’acheteur finance son projet via un apport personnel.

Signure ImmoSign
Signure ImmoSign - © D.R.

« La déclinaison des mentions manuscrites par voie digitale est une première en France », affirme Vincent Anquetil. Ainsi, la tablette recueille toutes les données biométriques liées à l’écriture afin d’identifier la personne qui écrit et signe, en l’occurrence le client de l’agence. Et ImmoSign de préciser : « Ces données biométriques (par exemple : la forme des lettres) permettent de s’assurer que personne n’a pu écrire ou signer à la place du client. »  

Objectif 2021 : 2 000 clients 

Dans l’aspiration d’une digitalisation accrue des us et coutumes du secteur de l’immobilier (« les agences immobilières restent nos clients historiques, précise le CEO d’ImmoSign, mais nous déployons également nos services vers la promotion immobilière et les constructeurs de maison individuelles »), la startup poursuit, depuis sa fondation, sa forte dynamique de croissance : après voir clôturé 2018 sur un CA de 280 000 €, ses revenus ont atteint, en 2019, 1,2 million. Quant à son prévisionnel pour 2020, il se situe à hauteur de 2 millions d’euros. « Nous comptons, à ce jour, environ 1 000 clients. Et notre objectif est de doubler ce nombre fin 2021, comme d’ailleurs nos effectifs », assure le CEO de la société. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)