Franchise

Engel & Völkers poursuit son expansion en France

Le | Réseaux-franchise

Il y a un an et demi, Engel & Völkers lançait une grande offensive sur le marché français, notamment parisien. Aujourd’hui, le réseau spécialisé dans l’immobilier de luxe dénombre environ 150 agents sur Paris et une cinquantaine sur la Côte d’Azur

Engel & Völkers poursuit son expansion en France - © D.R.
Engel & Völkers poursuit son expansion en France - © D.R.

Un développement que l’enseigne doit à plusieurs facteurs, dont l’abandon de son modèle de franchise.

Après avoir conquis l’Italie et l’Espagne (et plus généralement 35 pays répartis sur 4 continents), le réseau immobilier Engel & Völkers s’attaque à l’Hexagone. Et plus spécifiquement à deux territoires : la Côte d’Azur et Paris. Un marché ʺtrès spécifiqueʺ, d’après Pierre-Louis Baslez, l’un des porte-paroles de l’enseigne. ʺDans la capitale, il existe, comme à Rome, une cinquantaine de petits villages. D’une rue sur l’autre, les prix au m2 peuvent doubler, ce qui crée beaucoup de disparitésʺ, explique-t-il. S’il est contrasté, il est toutefois hautement intéressant pour l’allemand Engel & Völkers, qui dénombre 9000 collaborateurs dans le monde. Notamment puisqu’il évolue dans la sphère de l’immobilier de luxe. ʺLe marché parisien représente dix fois celui de Barceloneʺ, confirme-t-il.

150 agents commerciaux à Paris

Pour accélérer son développement en France, Engel & Völkers, qui fête ses 30 ans cette année, a fait le choix d’abandonner son modèle de franchise. ʺLe groupe n’était pas satisfait de la qualité du développement via ce modèle. Nous l’avons donc abandonné il y a environ deux ans et avons choisi de renforcer notre présence en propre, via notre maison mèreʺ, précise Pierre-Louis Baslez. Aujourd’hui, le réseau dispose ainsi de 150 agents commerciaux indépendants à Paris et d’une cinquantaine dans le Sud. Il projette d’arriver à 300 collaborateurs en France d’ici un an. Un chiffre qu’il pensait déjà atteindre en juin dernier. Contrairement aux réseaux traditionnels, ces professionnels ne sont pas regroupés au sein d’agences disséminées aux endroits les plus stratégiques d’un territoire. ʺA Paris, nous disposons d’une entité centrale, une sorte de market center, qui abrite nos services administratifs, des postes de travail et des salles de réunion. En parallèle, nous avons des boutiques qui permettent à nos agents immobiliers d’accueillir leurs clients dans leurs arrondissements de prédilection. Notre volonté est de quadriller tout Paris, mais de manière beaucoup plus parsemée qu’un réseau d’agences traditionnelʺ, explique le porte-parole.

Une application mobile de suivi

Le réseau Engel & Völkers, qui projette de réaliser un chiffre d’affaires global de 600 millions d’euros en 2017, mise également sur le digital pour grignoter des parts de marché en France. ʺPour valoriser nos biens d’exception les plus qualitatifs, qu’ils fassent l’objet d’un mandat exclusif ou non, nous nous appuyons sur la visite en 3D. Elle n’est pas virtuelle : le shooting se déroule avec une caméra spéciale qui prend toutes les pièces d’un bien en 3Dʺ, illustre Pierre-Louis Baslez. En début d’année prochaine, l’enseigne allemande devrait également lancer une application mobile au sein de laquelle les propriétaires vendeurs pourront suivre, en temps réel, toutes les actions relatives à leurs biens : le nombre de visites, les propositions d’achats formulées… L’occasion, pour le réseau, d’offrir un suivi ultra-personnalisé à ses clients les plus aisés. 

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un(e) ami(e)