Franchise

Mandataires : Noovimo, ou la stratégie de l’escargot

Par Christian Capitaine | le | Réseau de mandataires

Comptant une centaine de mandataires déployés sur la façade Ouest de l’Hexagone, le réseau Noovimo s’appuie sur une stratégie de développement faisant la part belle à la qualité des négociateurs recrutés au détriment de la quantité. « Notre croissance est sage et mesurée », confie son fondateur, Marc Gallon, ancien directeur d’agence immobilière.

Le réseau et ses 101 mandataires ont réalisé, l’an passé, 804 ventes - © D.R.
Le réseau et ses 101 mandataires ont réalisé, l’an passé, 804 ventes - © D.R.

Année 2013. Après une première expérience significative dans l’immobilier au sein d’un réseau régional (une centaine d’agences implantées dans l’Ouest de la France), qui l’a vu occuper les postes de négociateur, directeur d’agence et formateur, Marc Gallon franchit le Rubicon : il lance son propre réseau de mandataires.

Son nom : Noovimo. « Je suis parti du principe que, pour travailler dans l’immobilier, s’appuyer sur des agences immobilières n’était plus nécessaire  », explique-t-il. Et pour cause : « 95 % des projets commencent désormais sur le web. »

Les forces du réseau

Affranchi des frais de structures inhérents au fonctionnement des agences physiques, le réseau de mandataires offre, selon Marc Gallon, trois principaux avantages :

« Premièrement, notre communication sur les portails d’annonces est plus large, puisque, contrairement aux agences immobilières, nous n’avons pas de quotas de publication à respecter (nos annonces sont ainsi visibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7) », expose le dirigeant du réseau.

« Deuxièmement, et si l’on se place du côté de l’acquéreur, nos honoraires sont légèrement moins élevés : chez Noovimo, ils sont compris entre 3,5 % et 4 % du prix de vente. »

« Troisièmement, nos mandataires sont mieux rémunérés que dans les agences traditionnelles, puisque notre tête de réseau leur rétrocède, en moyenne, 80 % des honoraires. »

Une croissance sage et mesurée

Mar Gallon a fondé Noovimo en 2013 - © D.R.
Mar Gallon a fondé Noovimo en 2013 - © D.R.

A la différence de nombreux réseaux de mandataires, en France, qui ont choisi, pour reprendre les mots de Marc Gallon, « la loi des nombres  », Noovimo a fait le choix d’une « croissance sage et mesurée », suivant la stratégie dite « de l’escargot. »

« Nous sommes partis de Nantes, puis avons poursuivi notre déploiement dans son agglomération et au sein de sa région pour, ensuite, nous développer sur la façade ouest de la France », dit-il. Avant d’ajouter : « Depuis notre lancement, nous privilégions le recrutement d’agents commerciaux de qualité au détriment de la quantité. Chez Noovimo, il n’y a pas de marketing de réseau. Un mandataire (je les ai tous rencontrés personnellement) n’est pas là pour recruter. Il est avec nous pour faire de l’immobilier. » 

Un niveau de rémunération « excellent »

Alors certes, par rapport à ses concurrents, le réseau Noovimo, sur le plan des effectifs, grandit moins vite. « Nous recrutons entre 25 et 30 personnes par an. En sachant que nous enregistrons, chaque année, une quinzaine de départs, nos effectifs progressent ainsi annuellement d’une quinzaine d’agents commerciaux », détaille le dirigeant.

Comptant, mi-mars 2022, 101 négociateurs (5 recrues intégreront ses effectifs fin avril), le réseau se targue d’annoncer un chiffre d’affaires annuel moyen, par mandataire, de 62 000 euros (HT). « Ce qui est, sur notre secteur, un excellent niveau de rémunération », souligne Marc Gallon.

Autre avantage du modèle de Noovimo dont tirent profit ses mandataires : bénéficier d’un secteur géographique dédié (dépourvu donc de concurrent interne), soit une zone de chalandise d’environ 15 000 habitants. « Nos agents sont connus et reconnus localement sur leur secteur », expose Marc Gallon.

37 % de mandats exclusifs

En 2021, le réseau a réalisé 804 ventes (soit près de 8 actes par négociateur). « 25 % l’ont été grâce à notre fichier commun, précise le dirigeant du réseau - Noovimo pratique une politique d’inter-agence depuis sa fondation - et parmi les 1 741 mandats que nous avons décrochés sur cette période, 37 % étaient des mandats exclusifs.  »

Sur le plan des objectifs, le réseau (il vient de signer deux partenariats avec Billie.immo et Yuccan Lead - lire encadré) gardera, à moyen terme, la cap à l’Ouest, avec l’ambition de compter, à horizon 2025, 150 mandataires.

« Cela étant, nous ne fermons pas la porte à un déploiement national, nuance le dirigeant du réseau. Mais pour y parvenir, nous devrons nécessairement créer des antennes régionales avec, à leur tête, un directeur. » Dans sa mire, notamment (et en s’appuyant toujours sur la stratégie dite « de l’escargot »), les agglomérations de Bordeaux et de Lille.  

Packs mensuels : trois formules disponibles

Noovimo propose à ses négociateurs commerciaux trois formules d’adhésion : 

Un premier pack à 89 euros, avec un pourcentage de rétrocession qui va de 68 % à 84 % 

Un deuxième pack à 159 euros, avec un pourcentage de rétrocession qui va de 72 % à 88 % 

Un troisième pack à 249 euros, avec un pourcentage de rétrocession qui va de 77 % à 93 %.

Signatures de deux partenariats stratégiques

Début mars 2022, Noovimo a annoncé à ses équipes de mandataires la signature de deux nouveaux partenariats stratégiques avec des fournisseurs de l’écosystème de l’immobilier. Le premier a été noué avec la société Billie Immo, nouvel acteur du digital au service des professionnels du secteur. Le projet : offrir, à chaque négociateur, son propre site internet afin qu’il puisse jouir de sa propre marque. « Billie Immo va leur permettre de créer, animer et partager leurs sites internet individuels », complète Marc Gallon dirigeant de Noovimo.  

Deuxième partenariat stratégique noué par le réseau : celui avec la startup Yuccan Lead. « De la gestion de ses ambassadeurs à la récompense finale en passant par l’animation des apporteurs d’affaires, tout est réuni, dans cet outil en marque blanche à destination de ses agents, pour piloter, animer, récompenser ses apporteurs d’affaires. Tout est ainsi sécurisé tant commercialement que juridiquement. Le bouche à oreilles digital est en place chez Noovimo grâce à ce nouveau partenariat stratégique qui va, à coup sûr, révolutionner le mode de prospection de ses agents », précise-t-on chez Noovimo. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)