Franchise

Immobilier commercial : ImmoDpro, un réseau de mandataires est né

Par Christian Capitaine | le | Réseau de mandataires

Un nouveau de réseau de mandataires à fait son apparition sur le marché de l’immobilier commercial : ImmoDpro. A sa tête, François Bloch, professionnel de l’immobilier depuis une quinzaine d’années. Ses objectifs : compter, à horizon 2023-2024, quelque 200 agents commerciaux.

Immobilier commercial -
Immobilier commercial -

Pouvez-vous retracer la genèse d’ImmoDpro ?

A la tête, depuis quinze ans, d’une agence immobilière, à Dieppe (Seine-Maritime), active à la fois dans l’immobilier d’entreprise (commercial et tertiaire) et résidentiel, j’ai eu l’idée, début 2019, de lancer un réseau de mandataires uniquement ancré sur le marché de l’immobilier d’entreprise. Pour ce faire, j’ai engagé, depuis, une campagne de recrutement d’agents commerciaux, et plus précisément de profils dotés d’une expérience préalable dans le monde de l’entreprise et pourvu d’un très bon relationnel.

Autres prérequis pour nous rejoindre en tant que mandataire : d’abord, bien connaître sa zone de chalandise, soit dans un périmètre d’une vingtaine de kilomètres ; puis être reconnue comme une personne active de son tissu économique.

Pourquoi avez-vous décidé, avec ce réseau, de vous lancer dans l’immobilier d’entreprise ?

François Bloch, président et fondateur d’ImmoDpro
François Bloch, président et fondateur d’ImmoDpro -

Par goût, puisque j’exerce ce métier depuis de nombreuses années dans mon agence, puis aussi parce que le métier d’agent commercial y est certainement plus facile que dans le marché résidentiel. Dans l’immobilier d’entreprise, nous avons essentiellement affaires à des données techniques. De plus, avec les biens que l’on propose, il est plus aisé de coller à la demande des clients : non seulement on fait moins de visite, et il y est moins affaire de coup de cœur que dans le résidentiel.

Quels types de villes ciblez-vous et quels sont vos objectifs de recrutement ?

Nous ciblons plutôt les villes moyennes, soit d’environ 50 000 habitants, là où les grands groupes immobiliers spécialisés dans la transaction et la location sont moins présents car moins motivés pour y déployer leurs activités. En conséquence, la concurrence, dans ces villes moyennes, est pour nous moins forte. Concernant nos ambitions de recrutement, l’objectif est que le réseau puisse s’appuyer, d’ici un an et demi, sur une dizaine de mandataires. Et à plus long terme, à horizon 2023-2024, sur environ 200.

Autre objectif important : que nos mandataires réalisent, à cette échéance, un chiffre d’affaires annuel de 120 000 euros HT. Nous avions prévu de donner un gros coup d’accélérateur à notre recrutement début octobre 2020 en tant qu’exposant au salon Franchise Expo, à Paris. Malheureusement, la manifestation a été annulée…

Quelles sont les autres conditions pour pouvoir devenir mandataire du réseau ?

Nous n’appliquons pas de droit d’entrée. En revanche, il faut souscrire à un abonnement mensuel de 200 euros, qui donne accès à notre logiciel, à nos outils de communication, à notre service juridique et à une ligne téléphonique individuelle. Il est aussi nécessaire de suivre une formation initiale d’une semaine, d’un montant de 1 500 euros, plus des sessions de formations de continues durant l’année. Un point important : ImmoDpro est un centre de formation agréé. S’agissant des commissions, le réseau reverse à ses mandataires 80 % de leur montant.  

Transférer cet article à un(e) ami(e)