Logiciels

Immobilier commercial et professionnel : Snapkey veut transformer l’expérience de la transaction

Par Christian Capitaine | le | Logiciels de transaction

Après avoir levé 800 000 euros en plein confinement, la plateforme Snapkey a fait son entrée, en juin 2020, sur le marché de la transaction de l’immobilier commercial et professionnel avec l’ambition d’en bousculer les codes. Voici comment, avec sa co-fondatrice et CEO, Emilie Vialle.

Immobilier commercial et professionnel : Snapkey veut transformer l’expérience de la transaction
Immobilier commercial et professionnel : Snapkey veut transformer l’expérience de la transaction

Quels sont les points-clés du concept Snapkey ?

Emilie Vialle, CEO et co-fondatrice de Snapkey
Emilie Vialle, CEO et co-fondatrice de Snapkey - © DR

Snapkey, que nous venons de lancer avec mon associé et CTO, Matthieu Foillard, est une plateforme nouvelle génération - ou néo-agence - de transactions en immobilier commercial et professionnel. Notre objectif est le suivant : transformer l’expérience de transaction grâce à des processus digitaux facilitant la commercialisation et la cession de commerces, de bureaux, d’entrepôts et de locaux d’activités, partout en France.

Détenteurs de la carte T, et donc habilités à réaliser des transactions, nous avons, en outre, la velléité de devenir une place de marché sur laquelle nos mandats seront multi-diffusés. Face à nous, nous comptons pour concurrents les brokers traditionnels, les notaires, ainsi que les agences immobilières spécialisées dans le résidentiel qui, par opportunité, se saisissent de mandats dans l’immobilier commercial et professionnel eu égard aux fortes marges qu’il dégage.

Comment fonctionne la plateforme ?

Déployant ses services partout en France, Snapkey opère sur trois champs de la transaction : la location (avec ou sans droit d’entrée), la cession de fonds de commerce et de droit au bail, et la cession de murs. Côté propriétaire, la plateforme se distingue, premièrement, par une saisie d’information guidée et rapide pour, dans un premier temps, générer un mandat de commercialisation signé électroniquement.

Ensuite, nous mettons à la disposition dudit propriétaire un outil de saisi de l’annonce ultra-détaillée afin de faciliter la décision du preneur. Celle-ci comprend des photos, des visites virtuelles et des plans côtés en format DWG (celui qu’utilisent les architectes). Nous multi-diffusons ensuite ces annonces à la fois sur notre site Snapkey et sur 25 portails immobiliers partenaires, de référence, en France et à l’international dont BureauxLocaux, Geolocaux, SeLoger Bureaux & Commerces, Leboncoin. Nous actionnons également un large panel de leviers digitaux pour trouver plus rapidement un futur locataire / acquéreur (réseaux sociaux, réseaux partenaires, base de recherche interne).

Quelles sont vos tarifications ?

Nos clients propriétaires vont du simple détenteur d’un bien à des foncières ou des promoteurs commercialisant des parcs immobiliers de taille. Nous avons une offre qui accompagne chaque usage, et notre client ne paye que pour les services dont il a réellement besoin.

Pour une transaction à la location, nos honoraires bailleurs sont les suivants, : un premier niveau « Starter » (ou je gère seul) à 4,99 % HT du loyer annuel HT et hors charge ; un deuxième « Premium express » (ou je délègue et je suis prioritaires), à 12,99 % HT et HC ; et un troisième Entreprise (je commercialise plusieurs biens). Du côté du preneur, nous n’appliquons qu’une seule tarification, à un taux de 9,99 % du loyer annuel HT/HC, contre 18 % en moyenne pour les agences classiques.

A noter également que nous proposons sur la plateforme, à l’ensemble de l’écosystème, deux outils d’une grande utilité : un estimateur des prix en immobilier commercial et entreprise et une carte des prix. Notre estimation est issue de notre algorithme propriétaire qui compile les dernières transactions effectuées ainsi que les biens similaires actuellement en cours de commercialisation dans le secteur

Quels sont vos objectifs ?

D’abord, transformer l’expérience de la transaction, en redonnant, notamment, du pouvoir aux propriétaires et en agissant en qualité d’intermédiaire moins onéreux. Puis, devenir, d’ici trois à quatre ans en France et en Europe, la place de marché de référence de la transaction en immobilier commercial et professionnel.

La crise du Covid-19 a changé la donne : les surfaces occupées vont certainement être reconsidérées à la baisse. Or, sur ces marchés nous avons, par rapport, aux gros faiseurs, une belle carte à jouer. Aussi, l’offre devrait se révéler plus abondante et les prix, en conséquence, devraient se réajuster. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)