Franchise

RE/MAX : l’enseigne immobilière américaine accélère son développement en France

Par Christian Capitaine | le | Réseau de franchisés

Arrivée dans l’Hexagone en 2014, la master franchise immobilière RE/MAX France, qui s’appuie sur des agences pouvant compter aisément une trentaine d’agents commerciaux, compte désormais 75 unités. Son directeur associé, Donatien Dumontier, retrace les grande étapes de son déploiement et confie ses objectifs.

Donatien Dumontier, directeur associé de RE/MAX France - © D.R.
Donatien Dumontier, directeur associé de RE/MAX France - © D.R.

Quels éléments-clés singularisent la master franchise RE/MAX ?

Le premier, qui nous distingue fondamentalement des concepts qui structurent les autres réseaux d’agences immobilières en France, réside dans l’organisation même de nos franchisés.

Celle-ci s’appuie sur deux piliers : d’une part, le directeur ou directrice de l’agence, que nous appelons « le broker », qui est un vrai chef d’entreprise et dont la mission est, en plus d’organiser son business, d’apporter tous les outils nécessaires à ses forces de vente.

Et d’autre part, ces forces de ventes, que nous appelons chez RE/MAX « les agents commerciaux », qui s’occupent précisément de tous les aspects commerciaux liés à l’achat et à la vente d’un bien immobilier. Et uniquement de ces aspects. Soit des tâches qui n’incombent pas, donc, aux directeurs de nos agences.

Quel type de structure un tel modèle de développement requiert-il ?

Pour pouvoir devenir franchisé RE/MAX cela demande, en effet, de pouvoir atteindre une certaine taille critique, soit développer une affaire comptant, au minimum, entre quinze et vingt agents commerciaux [selon le journal Franchise Magazine, intégrer l’enseigne requiert un apport personnel d’environ 40 000 euros et un droit d’entrée de 20 000 euros].

Intérieur d’une agence RE/MAX - © D.R.
Intérieur d’une agence RE/MAX - © D.R.

Cela dit, le réseau compte de nombreuses agences qui s’appuient sur des équipes de 30 à 40 négociateurs, alors que notre plus grosse structure, basée à Mulhouse, en recense près de 60. Un point important à retenir concernant le broker chez RE/MAX : celui-ci doit rester focalisé sur ses équipes, avec l’ambition de leur fournir un maximum de services. Et dans ses fonctions, il est épaulé par des experts de la formation, du marketing, des questions juridiques et comptables.

Comment a grandi le réseau depuis son arrivée en France ?

Nous avons lancé, avec mon associé Thomas Dangin, la master franchise RE/MAX France en 2014, en nous concentrant, au départ, sur son implantation en Ile-de-France. Cinq ans plus tard, nous entamions son développement à l’ensemble de l’Hexagone. Si bien, qu’à ce jour, RE/MAX France s’appuie, sur le territoire, sur 75 points de vente en franchise, dont 35 qui ont rejoint l’enseigne au cours des douze derniers mois.

Concernant nos effectifs d’agents commerciaux, ils sont passés de 400 à 700 entre fin 2019 et fin 2020, pour atteindre aujourd’hui les 850.

Quels sont vos objectifs sur le plan du développement ?

Outre l’Ile-de-France, où nous comptons plus d’une vingtaine de franchisés, et après avoir porté nos efforts sur les régions de l’Ouest et du Nord puis vers les départements de l’Est et du Sud de la France, nos ambitions de déploiement se portent désormais vers le large quart Sud-Ouest où la franchise n’est pas encore présente, je pense notamment à des villes comme Montpellier, Toulouse ou Perpignan. 

Quels sont les profils idoines pour rejoindre la franchise RE/MAX ?

Nous nous adressons, d’une part, aux professionnels de l’immobilier qui ont le sentiment d’avoir atteint un plafond de verre sur le plan du développement et qui ont besoin de plus d’outils afin de satisfaire leur soif d’entreprendre ; puis à d’autres profils de professionnels qui, eux aussi, ont le goût du challenge. Plusieurs anciens cadres de la grande distribution nous ont notamment rejoints.

Quant au chiffre d’affaires que peut réaliser un franchisé RE/MAX, il peut monter très vite au-delà du million d’euros, à l’image de notre unité d’Annemasse, qui a dégagé ce niveau de CA cette année en à peine cinq mois d’activité.

RE/MAX : un leader européen

Fondée à Denver (Colorado) en 1973, l’enseigne RE/MAX (Real Estate Maximum) revendique aujourd’hui le statut de « premier réseau d’agences immobilières en Europe. » Elle compte sur le Vieux Continent une quarantaine de filiales, et s’appuie sur le travail de près de 30 000 agents commerciaux. A l'échelle mondiale, l’enseigne est présente dans 110 pays, forte de l’appui de plus de 123 000 négociateurs immobiliers.

Transférer cet article à un(e) ami(e)