Franchise

« Notre objectif est d’atteindre les 800 agences » (K. Mamouri, Stéphane Plaza Immobilier)

Par Christian Capitaine | le | Réseau de franchisés

Fondée en 2015 et signant, chaque année, une centaine de nouveaux contrats de franchise, l’enseigne Stéphane Plaza Immobilier et ses près de 600 agences a vite fait le calcul : recenser, d’ici 2 à 3 ans, 800 unités sur le territoire national, où elle se développe partout, affirme Karim Mamouri, son directeur du développement, que nous avons rencontré, fin septembre, dans le cadre de Franchise Expo Paris 2021.

Karim Mamouri, directeur du développement de Stéphane Plaza Immobilier - © D.R.
Karim Mamouri, directeur du développement de Stéphane Plaza Immobilier - © D.R.

Comment a grandi ces récentes années le réseau Stéphane Plaza Immobilier ?

Fondé en mai 2015 avec une première agence immobilière à Paris implantée dans le 11ème arrondissement, notre réseau, développé depuis cette date en franchise, comptait, au 24 septembre 2021, 604 contrats, pour 544 agences ouvertes : 187 à Paris et région francilienne et 357 en régions.

Ce qui nous situe sur un rythme d’une centaine de nouveaux contrats de franchise signés chaque année. 50 % d’entre eux sont des créations d’entreprise pures, et l’autre moitié concerne des agences immobilières qui ont souhaité intégrer un réseau structuré.

Quelles raisons convainquent en priorité le futurs franchisés de vous rejoindre ?

On intègre l’enseigne, d’une part, pour la notoriété construite autour du nom de Stéphane Plaza, qui est devenu une marque puissante.

Puis, pour son concept, qui s’articule autour de deux principaux axes : d’abord au niveau de l’agence, qui est construite comme un espace de vie, propice au partage et à l’échange, où l’on se sent « comme chez soi » (certains franchisés y organisent même des expositions d’art) ;

puis au niveau des outils digitaux que nous déployons à l’attention de nos clients. Un exemple sur notre site web, avec la recherche par affinité et la vision complète de son futur environnement de vie grâce à la data immobilière. Le porteur de projet peut ainsi prendre connaissance des points forts d’une adresse au moyen d’indicateurs tels que les transports, le commerces alentour, les établissements scolaires, etc.

Quels profils de futurs franchisés recrutez-vous ?

Nous recevons, chaque année, près de 1 300 demandes d’adhésion à l’enseigne. Et sans prospecter ! Nous sommes donc obligés de trier les candidatures que nous recevons.

Pour nous rejoindre, il faut d’abord avoir une âme d’entrepreneur et vouloir s’inscrire dans la durée. Il faut aussi développer des qualités comme la bienveillance, l’écoute et l’empathie à l’égard des clients que nous accompagnons de A à Z dans leur projet immobilier.

Il faut enfin prévoir un investissement global compris entre 1500 000 et 180 000 euros (avec un apport personnel de 60 000 euros), pour investir une agence immobilière d’une surface moyenne de 60 m2.

Quelles sont vos ambitions de développement ?

Premièrement, de conforter nos positions sur le territoire. A cet égard, nous nous félicitions d’enregistrer un taux de renouvellement de nos contrats de franchise, qui court sur cinq ans, de 100 %.

Aussi, notre réseau, qui s’est vu décerner par les consommateurs pour la deuxième année consécutive le prix de l’Agence immobilière de l’année 2021 et 2022, affiche un taux de recommandation clients de 95 %.

Deuxième objectif : poursuivre notre déploiement, en s’appuyant sur un maillage cohérent. Avec cette ambition : atteindre les 800 agences immobilières à moyen terme.

Nous ne sommes pas encore suffisamment présents dans un grand nombre de villes moyennes (environ 15 000 habitants) des régions Bretagne, du Centre de la France ou encore de l’Est, ainsi que dans des métropoles comme Bordeaux et Toulouse. Et nous gardons bien sûr toujours un œil sur Paris !

Transférer cet article à un(e) ami(e)