Franchise

Espaces Atypiques ouvre son capital à ses collaborateurs

Par Christian Capitaine | le | Réseau de franchisés

Soutenu par le fonds Siparex Intermezzo, le réseau Espaces Atypiques (58 agences immobilières en France) annonce l’ouverture, à l’automne 2021, de son capital à ses 400 collaborateurs. « On ne fait rien tout seul. Le succès d’Espaces Atypiques, c’est grâce à eux », confie son PDG Julien Haussy.

Julien Haussy, PDG d’Espaces Atypiques - © 2020 / Cedric Doux Photographe
Julien Haussy, PDG d’Espaces Atypiques - © 2020 / Cedric Doux Photographe

Unique actionnaire d’Espaces Atypiques, réseau d’agences immobilières qu’il a fondé en 2010, Julien Haussy a décidé de faire évoluer son capital, à l’automne 2021. « Je l’ouvrirai à hauteur de 15 %. Et cette ouverture concernera l’ensemble de mes collaborateurs (ils sont 400), qu’ils soient salariés ou agents commerciaux indépendants de la société ; mais à des niveaux différents selon leur ancienneté », précise-t-il.

Avant d’expliquer ses motivations : « Cela me semblait naturel de leur faire bénéficier de la croissance de l’entreprise. On ne fait rien tout seul. Le succès d’Espaces Atypiques, c’est grâce à eux. »

L’humain au coeur de l’aventure

Cette opération est accompagnée par le fonds Siparex Intermezzo - sans prise de participation au capital - dont le montant est gardé confidentiel. « Nous nous appuyons ici sur un partenaire stratégique de valeur, commente Julien Haussy. Que Siparex Intermezzo, partenaire financier de premier plan, nous accompagne est une marque de reconnaissance extrêmement forte. Cet accompagnement va nous permettre d’atteindre nos objectifs ambitieux, sans perdre notre ADN et nos valeurs de départ où l’humain est au cœur de l’aventure. »

Un CA 2021 en hausse de 37,5 %

Spécialisé dans les biens « hors normes » ou « biens d’expression » positionnés sur le haut de gamme (lofts, ateliers d’artistes, péniches, maisons d’architectes…) Espaces Atypiques compte, à ce jour, 58 agences immobilières en France (dont 36 développées en franchise), soit 11 unités de plus qu’en septembre 2020. « Nous avons notamment ouvert ces derniers mois des agences à Deauville, Versailles, Carcassonne, L’Ile-de-Ré ou encore Villefranche-sur-Saône », détaille le PDG de l’enseigne.

Autre marqueur de la dynamique sur laquelle elle est inscrite : elle a vu, en 2020, son chiffre d’affaires progresser de 45 %, pour atteindre 32 millions d’euros. « Pour 2021, nous tablons sur un CA de 44 millions d’euros, pour environ 2 000 transactions conclues », précise Julien Haussy.

« Sur le plan du logement, nombre de Français ont mal vécu cette période de Covid-19, et plus encore les confinements. C’est ainsi qu’ils furent en nombre soit à réaménager leur espace de vie, soit à déménager ou à investir dans un second logement au vert. Conséquence : notre marché de l’immobilier, qui est un marché de changement, en a profité. D’où nos très bonnes performances », analyse le PDG d’Espace Atypiques.

Nouveau service de conciergerie

Les prochaines semaines seront également rythmées, au sein du réseau, par le développement de nouveaux services à destination de ses clients. Premier d’entre eux : le lancement, fin septembre 2021, d’un service de conciergerie, avec accès à des prestataires tels que des courtiers, des déménageurs, des entreprises de travaux ou encore des revendeurs de mobiliers. Puis, début octobre, sera présenté aux collaborateurs du réseau le nouveau service de location saisonnière, opérationnel dans le courant de l’année 2022.

Transférer cet article à un(e) ami(e)