Franchise

Projet de 125 000 points de recharge au sein de 16 000 copropriétés à horizon 2024

Le | Modedemploi

La Banque des Territoires a élaboré un dispositif visant à installer dans quelque 16 000 copropriétés privées les outils nécessaires pour la recharge des véhicules électriques ? Qui en supporterait les coûts ? Et pour quel budget ? Les réponses.

Comment faciliter l’installation de bornes de recharge dans les copropriétés ? - © D.R.
Comment faciliter l’installation de bornes de recharge dans les copropriétés ? - © D.R.
  • Proposer aux copropriétés privées de financer l’installation électrique collective nécessaire au raccordement de bornes de recharge de véhicules électriques dans leur parking ;

  • faire supporter le coût d’installation des bornes de recharge aux seuls utilisateurs de véhicules électriques intéressés (pour leur quote-part) plutôt qu'à l’ensemble des copropriétaires.

Tel est l’objet du dispositif financier de la Banque des Territoires créé via la filiale Logivolt Territoires (filiale à 100 % de la Caisse des Dépôts) à destination des copropriétés privées et syndics de copropriétés, via 7 opérateurs référencés.

Un budget de 150 M d’€

La filiale Logivolt Territoires est dirigée par Thomas Mai, fondée en juin 2021. Elle vise à déployer « 125 000 points de recharge électrique dans 16 000 copropriétés privées en France d’ici à 2024 », indique la Banque des Territoires, le 11 janvier 2022, pour un budget pouvant monter jusqu’à 150 millions d’euros.

Le principe est le suivant : le financement vise l’intégralité du reste à charge, après subvention éventuelle, du coût de l’infrastructure électrique collective nécessaire au pré-équipement de 100 % des places de stationnement et de l’installation de puissance permettant d’alimenter jusqu’à 20 % des places.

Il n’y a pas de montant minimum ni maximum du reste à charge à financer (durée jusqu'à 15 ans ajustable). Le paiement d’un droit de connexion se fait par chaque résident au moment du raccordement d’une borne de recharge sur sa place de parking. « Le montant du droit sera identique pour tous les résidents au fil du temps (indexé chaque année sur un indice des prix). Aucune avance de fonds ou remboursement n’est dû de la part de la copropriété », selon la Banque des Territoires.

Une installation portée financièrement par qui ?

L’installation de bornes de recharge individuelle est ensuite décidée et portée financièrement par chaque copropriétaire qui le souhaite. Logivolt Territoires est propriétaire de l’infrastructure jusqu’au raccordement de 20 % des places de parking. L’infrastructure électrique reste propriété de Logivolt Territoires jusqu'à son rachat par la copropriété ou un tiers (au bout de 3 ans). Dans ce dispositif, la Banque des Territoires agit comme « tiers de confiance entre la copropriété et l’opérateur retenu par elle en assumant la propriété de l’infrastructure électrique collective lors de son installation ».

7 opérateurs de bornes de recharge référencés

Les 7 opérateurs de bornes de recharge référencés par Logivolt Territoires au début 2022 sont : Borne Recharge Service (acteur du marché de la copropriété depuis 2012), Bornes Solutions (groupe OCEA), Electro°Mob, EVE Car Plug (intégrateur et opérateur IRVE), Park’N Plug, Waat et Zephyre. L’offre est opérée par des opérateurs référencés par Logivolt Territoires qui seront les interlocuteurs pour son déploiement.

« Nous avons le plaisir d’annoncer le lancement officiel de Logivolt Territoires, nouvelle filiale à 100 % de la Caisse des Dépôts, pour aider à déployer plus facilement les bornes de recharge en logement collectif. Je remercie Rita Soukkar et Sarah Chew pour l’aide et le travail au quotidien, l’Avere-France, Cécile Goubet, Ludovic Coutant pour nous avoir aider à construire ce dispositif ainsi que tous nos partenaires opérateurs sans qui ce dispositif n’existerait pas ». (Thomas Mai, directeur général de Logivolt Territoires, sur LinkedIn, le 11 janvier 2022).

Transférer cet article à un(e) ami(e)