Franchise

Bouygues Immobilier lance une offre de logements « configurables »

Le |

Bouygues Immobilier lance une offre de logements configurables, Loji, dont le prototype, à l’échelle réelle, est visitable à Issy-les Moulineaux (Hauts-de-Seine) dans les locaux du groupe Accor. Trois premiers programmes seront livrés en 2023Découverte.

Cette offre est destinée « aux urbains convaincus soucieux de l’environnement. » - ©  Bouygues Immobilier
Cette offre est destinée « aux urbains convaincus soucieux de l’environnement. » - ©  Bouygues Immobilier

Cette offre s’articule autour de quatre typologies de logements « configurables » sur quatre superficies de plateau de 34 m2, 56 m2, 72 m2 et 92 m2. Trois premiers programmes qui en seront pourvus seront livrés en 2023 dont l’un à Bordeaux (entre 25 et 40 logements par programme immobilier).

Ces logements, compatibles avec la RE 2020 niveau 2025, offrent 2,70 m de hauteur sous plafond, un bloc cuisine-salle d’eau au centre du plateau et un balcon aménagé. Par ailleurs l’utilisation de structures poteau-poutre et d'éléments préfabriqués permet des plans libres.

Donner un sentiment d’espace

Cette nouvelle forme d’habitat s’inspire des codes du loft avec la volonté de donner un sentiment d’espace, d’optimiser l’habitabilité en évitant les pertes de place, et de concevoir un logement qui s’adapte aux modes de vie des habitants et non l’inverse, grâce aux nombreuses configurations proposées (choix de plans déjà aménagés).

« Le concept de modularité permet aux urbains convaincus de se projeter durablement en ville. Il donne la possibilité de configurer et reconfigurer son appartement en fonction des envies, de la composition familiale ou de l’évolution des modes de vie. Cette offre adresse les propriétaires occupants et une population qui fait vivre les centres-villes. C’est pourquoi nous allons aussi associer les élus au lancement de notre offre », indique Olivier Durix, directeur général des offres et clients, le 14 septembre 2022 à Issy-les-Moulineaux.

L'ère des volumes flexibles

Les concepts modulaires ont été imaginés avec l’agence d’architecture Tangram (Rougerie + Tangram) et le studio Briand & Berthereau pour le design intérieur, après deux ans de recherche basée sur le design par l’usage. « Nous avons repensé le logement et la manière de vivre en ville en cohérence avec les évolutions et attentes des citadins. Les logements sont entièrement configurables. Nous ne parlons plus de T2 ou T3, mais de volumes flexibles », déclare Laurent Michelin, directeur du design. Le deux plateaux de 56 m2 et 72 m2 représentent le « cœur du marché », selon lui.

« Comme beaucoup, nous avons lu le rapport Girometti-Leclercq (Référentiel du logement de qualité publié en septembre 2021) qui fait part de plusieurs constats critiques. Nous devons répondre à de nouvelles aspirations qui nous obligent à revoir le processus de conception », affirme Olivier Durix.

Transférer cet article à un(e) ami(e)