Franchise

La néo-agence immobilière Liberkeys racheté par Crédit Mutuel Arkéa

Par Christian Capitaine | Le | Agence immobilière indépendante

La néo-agence immobilière qui revendique 5 ventes par jour voit le groupe Crédit Mutuel Arkéa entrer majoritairement dans son capital. Alors qu’aucun montant n’a été dévoilé dans le cadre de cette levée, les dirigeants de Liberkeys affirment que, grâce cette opération « nous bénéficierons de l’accompagnement du Crédit Mutuel Arkéa pour accélérer notre croissance ».

Les trois fondateurs de Liberkeys : Anthony Peyron, Julien Watry et Thomas Venturini. - ©  D.R.
Les trois fondateurs de Liberkeys : Anthony Peyron, Julien Watry et Thomas Venturini. - ©  D.R.

Crédit Mutuel Arkéa (11 000 salariés, 2 800 administrateurs et plus de 5 millions de sociétaires au travers de ses plus de quarante filiales), fait un pas dans le marché de l’immobilier ancien.

Via sa filiale Izimmo, spécialiste de la transaction dans l’immobilier neuf, le groupe a annoncé avoir pris « une participation majoritaire » au capital de la néo-agence immobilière Liberkeys.

« Dans le cadre de cette levée, aucun montant ne peut être dévoilé », indique-t-on au sein du service de communication de Liberkeys. Ses dirigeants, Thomas Venturini, Julien Watry et Anthony Peyron, affirment toutefois « rester au commande de l’entreprise et ses actionnaires ». « Nous bénéficierons de l’accompagnement du Crédit Mutuel Arkéa pour accélérer notre croissance », ajoutent-ils.

Stratégie de diversification

Du côté de Crédit Mutuel Arkéa, on affirme que cette opération « s’inscrit pleinement dans [notre] plan stratégique Transitions 2024, avec l’ambition de proposer à [nos] sociétaires et clients, par cette approche d’immo-banque, une proposition de valeur enrichie à une étape-clé de la vie que constitue le projet immobilier. »

Et Hélène Bernicot, directrice générale du Crédit Mutuel Arkéa, d’ajouter : « L’acquisition de Liberkeys illustre la stratégie de diversification et d’ouverture qui constitue un marqueur fort du Crédit Mutuel Arkea. L’expertise et le savoir-faire développés par ses fondateurs et leur équipe, son approche innovante de l’immobilier, vont nous permettre, en mobilisant de multiples synergies avec les métiers et activités du groupe, de créer un leader de l’immo-banque. »

La société de transactions immobilières Liberkeys, qui a bouclé un premier tour de table de quatre millions d’euros en 2019, se distingue, dans son business modèle, par le prélèvement d’une commission fixe de 6 500 euros payée uniquement en cas de succès de la vente (au lancement de la startup, ladite commission était affichée à 4 900 euros).

« Nous accompagnons les vendeurs de A à Z, c’est-à-dire de l’estimation de leur bien, à l’organisation des visites, jusqu'à la signature de l’acte authentique chez le notaire, précisent les trois fondateurs de la néo-agence immobilière. Et grâce à notre modèle, nous permettons, à nos clients, de maximiser leur net vendeur pour gagner 16 000 euros en moyenne sur leur vente. »

Liberkeys : « Nous doublons notre activité chaque année »

Depuis sa création, Liberkeys affirme « doubler son volume d’activité chaque année », et vendre actuellement 5 biens par jour. Comptant 120 collaborateurs dont 70 agents, elle devrait à nouveau, cette année, multiplier par deux son chiffre d’affaires via un renforcement de ses équipes.

Cette prise de participation majoritaire de Crédit Mutuel Arkéa au capital de la néo-agence immobilière lui permettra de « disposer des moyens nécessaires pour poursuivre les investissements dans notre technologie et améliorer l’ensemble des services pour les agents immobiliers et les consommateurs d’immobilier », affirment ses dirigeants.

Aussi, une partie des fonds levés permettra à Liberkeys de poursuivre son maillage géographique. Présente dans 6 grandes métropoles et leurs environs, la start-up va accélérer son déploiement en France au cours des prochains mois pour doubler son nombre d’agents dès cette année.

Transférer cet article à un(e) ami(e)