Logiciels

Avec son outil Dôme, Liberkeys vise tous les agents immobiliers

Par Christian Capitaine | le | Logiciels de transaction

La néo-agence immobilière Liberkeys commercialise, depuis février 2021, un outil digital d’accompagnement qui permet aux agents immobiliers de centraliser les étapes de la transaction. Présentation de la solution avec Thomas Venturini, CEO de la startup, qui a multiplié par trois, en 2020, son volume de transactions.

Les équipes de Liberkeys - © D.R.
Les équipes de Liberkeys - © D.R.

Un réseau immobilier qui endosse les habits d’un fournisseur ? C’est la posture nouvellement adoptée par la néo-agence Liberkeys. Celle-ci, qui s’est notamment construite sur la base de la commission fixe à 4 990 euros (à payer uniquement en cas de succès de la transaction), a lancé, en février 2021, Dôme.

« Créée par des agents immobiliers pour des agents immobiliers, cette solution, qui a vocation à être diffusée au sein de tous les réseaux  - et donc pas uniquement chez nous - a pour objectif de digitaliser les méthodes de travail de l’agent immobilier », explique Thomas Venturini, CEO de Liberkeys. Et ce, en ciblant deux terrains prioritaires : la centralisation des étapes de la transaction et l’optimisation de la réalisation des tâches.

Ré-intermédier la transaction en augmentant l’humain

Appli mobile Dôme
Appli mobile Dôme - © D.R.

Concrètement, en s’appuyant sur une appli unique (déployée sur smartphone et ordinateur), Dôme permet à l’agent immobilier de « gérer tout son business, depuis l’estimation jusqu’à l’acceptation de l’offre », complète Thomas Venturini. Gestion des offres et des visites ; organisation de son agenda, de ses contacts et de ses piges ; diffusion des annonces sur les portails, etc. : « L’outil à vocation à devenir la nouvelle colonne vertébrale de l’agent immobilier. Il ne vise pas à remplacer l’humain, crucial dans ce métier, mais au contraire à ré-intermédier la transaction en augmentant l’humain. »

Quels bénéfices en tire l’agent immobilier, selon le créateur de Dôme ? « Un gain de temps considérable, complète-t-il, soit 10 heures par vente, selon les retours d’expérience qui nous avons de nos collaborateurs en interne. » Résultat : le gain de productivité réalisé à chacune des étapes du parcours-client lui permet « d’augmenter jusqu’à 40 % son chiffre d’affaires.  » Quant au tarif de l’outil, « nous l’adaptons en fonction du profil des agents immobiliers, de la nature de leur activité et de leur structure », indique le CEO de la startup.

Développement : cap à l’Ouest !

Fondée en 2018, Liberkeys s’appuie désormais sur une soixantaine d’agents immobiliers, dont la moitié d’entre eux exercent en qualité d’indépendants (avec, pour ces derniers, une rémunération plus élevée que celle des salariés eu égard aux risques plus grands qu’ils prennent pour construire leur parcours professionnel).

« Nous sommes présents à Paris, Lyon et Nice et, depuis 2020, à Montpellier, Lille et Marseille », précise son CEO. En 2020, la startup a multiplié par trois le nombre de ses transactions. Si bien qu’aujourd’hui elle « dépasse largement, en terme de volume, les 100 ventes par mois », ajoute-t-il.

Avant d’ajouter : « Sur le plan du développement, outre de renforcer notre présence dans les zones où nous sommes déjà implantées, nous allons continuer à cibler les grandes métropoles françaises. » Avec notamment des villes cibles de l’Ouest du pays : Rennes, Nantes, Bordeaux et Toulouse.

Transférer cet article à un(e) ami(e)