« OprixFixe évite les mauvaises surprises d’honoraires »


Le lundi 28 janvier 2019 | Réseaux-Franchise
"OprixFixe évite les mauvaises surprises d’honoraires" - D.R.

La jeune agence immobilière OprixFixe promet à ses clients de faire des économies grâce à des honoraires fixés à l’avance par forfaits et sans relation avec la valeur du bien. Franck Sanson et Aymeric Faillenot, co-fondateurs de la start-up parisienne, reviennent sur le fonctionnement de l’agence et leurs objectifs à moyen terme.

Quelles sont les caractéristiques d’OprixFixe ?

L’agence OprixFixe, qui a été fondée en 2017, propose un service immobilier autour de deux prestations : la vente immobilière et la mise en location, toujours à prix fixe. Afin d’optimiser nos déplacements et proposer des tarifs attractifs, nous faisons participer nos clients au processus de vente par la réalisation de visites. Nous pensons que ne pas recourir à une rémunération au pourcentage de la valeur d’un bien vendu instaure une relation de confiance entre les vendeurs et les agents immobiliers. Avec notre service, il n’y a plus de mauvaises surprises d’honoraires. Notre grille tarifaire se divise en trois forfaits, en fonction des besoins de chacun : le forfait vente sans visite, où le client est le représentant de son bien (1 990 €), celui avec visites, pour les propriétaires indisponibles pour faire visiter leur bien (2 990 €) et celui qui comprend la recherche de locataires et la rédaction des actes inhérents à la mise en location (390 €).

Vous changez la dénomination de votre agence en 2019, passant d’Immo-Fixe à OprixFixe. Pourquoi cette évolution ?

Nous sommes encore en phase de développement et ce changement de dénomination a pour but de renforcer notre image. C’est un point dans notre stratégie de communication globale afin de toucher plus de clients. En 2017, nous nous sommes lancés à Paris et avons très vite étendu nos services à l’Île-de-France. Aujourd’hui, nous réfléchissons à développer notre activité dans d’autres régions, notamment en Bretagne et dans les Hauts-de-France.

Quels sont vos objectifs pour 2019 ?

En 2018, notre chiffre d’affaires n’a pas été totalement conforme avec nos prévisions. Certains mois ont dépassé toutes nos attentes, d’autres ont été plus difficiles. En 2019, nos ambitions sont plus affirmées. L’objectif est de stabiliser environ 50 mandats par mois et surtout d’avoir un taux de transformation proche du 100 %. En outre, nous avons défini trois objectifs : continuer à prendre des parts de marché, accroître la notoriété de notre service et trouver un investisseur qui se lance avec nous, dans l’optique de développer OprixFixe sur tout le territoire. En 2018, il n’a pas été question de lever des fonds car nous étions en rodage. Désormais, la question des financements commence à se poser.

Calixte de Procé

Transférer cet article à un ami