Les cinq citations à placer lors d’une visite


Le mardi 02 avril 2019 | Réseaux-Franchise
Les cinq citations à placer lors d’une visite - D.R.

Etape-clé lors d’un processus de vente, la visite d’un bien ne laisse guère de place à l’improvisation. Dans ce cadre, l’agent immobilier doit être prêt à dégainer quelques arguments chocs pour convaincre les acquéreurs potentiels. Tour d’horizon des bonnes phrases à placer pour pimenter son discours.

1.  « Il ne faut qu’un œil au vendeur, il en faut cent à l’acheteur. », proverbe flamand

Le contexte opportun :

Vos interlocuteurs vous harcèlent de questions au cours de la visite et scrutent chaque recoin des pièces en quête de la moindre faille ? La bonne nouvelle est qu’un tel investissement et une telle minutie traduisent leur réel intérêt pour le bien visité. Afin de démontrer votre professionnalisme et votre bienveillance à leur égard, encouragez-les en les rassurant sur le fait que leurs interrogations sont à la fois légitimes et habituelles.  

2. « Un petit chez soi vaut mieux qu’un grand chez les autres. », proverbe français

Le contexte opportun :

Les potentiels acquéreurs ont parfois les yeux plus gros que le ventre et il n’est pas toujours simple de leur faire accepter la réalité en face. Malgré toute votre bonne volonté, vous n’êtes pas parvenu à leur dénicher un bien dont la superficie souhaitée serait en adéquation avec leur budget. Votre mission ? Atténuez leur déception en valorisant l’opportunité de devenir propriétaire. 

3. « L’immobilier ne peut pas être perdu ou volé et il ne peut pas être emporté. Il est le placement le plus sûr du monde », Franklin Roosevelt.

Le contexte opportun :

Vous ressentez, dès le début de la visite, une certaine fébrilité auprès des potentiels acquéreurs ? Après tout, l’acte d’achat est le projet d’une vie et souvent la source de multiples angoisses… Pour les rassurer dans ce contexte anxiogène, rien de tel que le verbatim d’un illustre président pour leur rappeler l’aspect sécuritaire de cet investissement.  

4. « Il n’y a qu’une façon d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi », Georges Clémenceau

Le contexte opportun :

Vous en êtes certain, le bien immobilier que vous êtes en train de faire visiter correspond en tout point aux attentes de vos interlocuteurs. Le principal obstacle ? Son prix, qui est légèrement au-dessus de leur budget. Tentez le tout pour le tout en les convaincant de renégocier une augmentation de leur prêt auprès de la banque.  

5. « Examine si ce que tu promets est juste et possible, car la promesse est une dette », Confucius. 

Le contexte opportun :

Force est de constater que les agents immobiliers n’ont pas toujours bonne presse auprès des particuliers. Depuis le début de la visite, la défiance est ainsi au rendez-vous et les potentiels acquéreurs prêtent peu d’attention à votre argumentation ? Arborez votre plus beau sourire et appuyez-vous sur la parole d’un sage pour les mettre en confiance et les assurer de votre bonne foi.

Stéphanie Marpinard

Transférer cet article à un ami