Logiciels

Maisons du Monde propulse Rhinov à l’international

Par Aurélie Tachot | le | Actualité

Huit mois après avoir pris 70,4 % du capital de Rhinov, Maisons du Monde développe des synergies avec la startup née en 2013 et spécialisée dans la simulation en 3D d’aménagements d’intérieur. La jeune pousse de 60 salariés, qui a préféré rejoindre une enseigne pesant 1,1 milliard d’euros plutôt que d’initier une levée de fonds, s’apprête à être propulsée à l’international, où le groupe de décoration, déjà présent dans 9 pays, accélère. Les explications de Marie-Laure Cassé, directrice digitale de Maisons du Monde.

Marie-Laure Cassé, directrice digitale de Maisons du Monde
Marie-Laure Cassé, directrice digitale de Maisons du Monde

Comment s’est déroulé votre rapprochement avec Rhinov ?

Ce rapprochement fait suite à plusieurs initiatives lancées à partir de décembre 2017 par le groupe Maisons du Monde afin de renforcer notre modèle omnicanal : l’ouverture d’un showroom rue du Bac à Paris, dédié à l’accompagnement de nos clients dans l’aménagement de la maison, la mise en place de coins « Conseil Déco » que nous déployons peu à peu en magasin et, enfin, le lancement d’une application mobile appelée « 3D at Home ». Puisque l’un de volets de notre plan stratégique est de développer la dimension servicielle de notre marque et que les premiers tests réalisés avec Rhinov étaient concluants, nous avons poursuivi la collaboration avec la startup en prenant, en juin 2019, une participation majoritaire à hauteur de 70,4 %. L’objectif de ce rapprochement étant de positionner le groupe Maisons du Monde sur le segment de l’aménagement d’intérieur.

Vous êtes-vous penchés sur d’autres startup du marché ?

Oui, nous avons réalisé un benchmark du marché juste après avoir lancé une étude auprès de nos clients pour identifier leurs nouveaux besoins. Nous nous sommes à la fois intéressés à des acteurs qui sont actuellement en concurrence avec Rhinov mais aussi à des acteurs complémentaires. Nous travaillons par exemple avec « Home by Me », le service lancé par Dassault Systèmes. Il permet à nos clients de réaliser, sur Internet ou au sein de notre showroom, un plan 3D de leur intérieur en vue de le réaménager avec une sélection de meubles et d’articles de décoration de notre enseigne. En réalisant ce benchmark, nous avons constaté qu’il y avait pléthore de solutions de modélisation 3D sur le marché, plus ou moins accessibles sur le niveau d’expertise. Celle de Rhinov était supérieure d’un point de vue technique et permettait une industrialisation des modélisations de projets en 3D. Par ailleurs, elle reposait sur un modèle économique « scalable », ce qui n’était pas le cas des autres solutions.

Quelles synergies développez-vous aujourd’hui ?

Il existe beaucoup de complémentarités entre les deux sociétés. Aujourd’hui, nous apportons à Rhinov notre force de frappe : notre site web, qui accueille 7,4 millions de visiteurs uniques par mois à l’échelle mondiale, a notamment la capacité à propulser son service de modélisation. Nous lui mettons également à disposition notre expertise en marketing digital, via nos réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram qui regroupent au total 4 millions de followers ainsi qu’en commercial via notre CRM. La start-up apporte, quant à elle, son expertise dans la compréhension de la 3D. Via son équipe de 40 décorateurs d’intérieur, elle nous fournit notamment du contenus puissants pour nos réseaux sociaux comme la vidéo « La Minute déco », qui met en valeur son savoir-faire. Demain, notre stratégie sera de pousser le service de Rhinov à l’échelle internationale, où notre groupe se concentre désormais, donc de donner une envergure encore plus importante à la start-up bordelaise.

La société Rhinov est-elle vouée à travailler exclusivement avec le catalogue de Maisons du Monde ?

Non, car nous tenons à ce que Rhinov garde sa neutralité et travaille en toute autonomie, c’est pour nous la garantie qu’elle garde son agilité et sa créativité. De fait, elle continue à travailler avec d’autres fournisseurs, même si visiblement et selon leurs études internes, Maisons du Monde est la marque préférée de ses clients, donc celle qu’ils plébiscitent le plus. Concrètement, cela signifie que la start-up n’intervient pas en marque blanche, mais bien sous le nom de Rhinov, et que les produits issus de sa recommandation 3D et que ses clients peuvent mettre dans leur shopping list, ne sont pas exclusivement issus de notre catalogue. L’activité BtoB de Rhinov va également se poursuivre : les agents immobiliers et les promoteurs constituent toujours une cible majeur, qui pèse lourd dans son business. La volonté de Maisons du Monde est d’ailleurs de profiter de l’expertise de Rhinov pour commencer à s’adresser, à son tour, aux promoteurs immobiliers.

Transférer cet article à un(e) ami(e)