Logiciels

Bunji, le nouvel outil pré-mandat des agents immobiliers

Par Christian Capitaine | Le | Logiciels de transaction

Commercialisé depuis mars 2021, le logiciel Bunji a vocation, en tant qu’outil de pré-mandat regroupant, sur une même plateforme, tous les outils de prospection, à aider les agents immobiliers à générer davantage de prospects vendeurs. Explication avec Driss Hafid, son cofondateur.

Bunji travaille sur un tour de table qui devrait être bouclé à horizon fin du 1er semestre 2023. - © D.R.
Bunji travaille sur un tour de table qui devrait être bouclé à horizon fin du 1er semestre 2023. - © D.R.

Pouvez-vous rappeler la genèse de Bunji ?

Nous avons lancé ce logiciel, dont la commercialisation remonte à mars 2021, en partant du constat que les agents immobiliers étaient mal outillés.

Et sur un volet précis : le pré-mandat. Car telle est la vocation de Bunji : offrir un outil qui permet aux professionnels de l’immobilier de capter davantage de mandats - là où les logiciels de transactions historiques se concentrent sur le post-mandat.

Quelles sont les grandes fonctionnalités de l’outil ?

Pour aider les agents immobiliers à générer davantage de prospects vendeurs, il propose tout d’abord un module de pige intelligent (scripts d’appels, dé-doublonnement) qui regroupe les annonces de plus de 50 portails, aussi bien de particuliers que de professionnels.

Bunji décline également un estimateur en ligne qui s’intègre, à la fois sur le site web de l’agence, ses réseaux sociaux et ses supports terrains. Facile à installer, il délivre une pré-estimation en à peine une minute.

Aussi, notre outil crée des avis de valeurs en s’appuyant sur un historique de 14 millions de transactions, renseignant les prix aussi bien au niveau de la ville que du quartier.

Bunji permet ensuite d’assurer un suivi minutieux des prospects et de la santé de son pipeline commercial via des tableaux d’activités, des rappels, des tâches et de nombreuses automatisation pour faciliter la vie des agents.

Pour résumer : Bunji regroupe, au sein d’un logiciel intuitif, tous les canaux de prospection d’un agent immobilier pour lui permettre de transformer ses prospects en clients.

Quels sont les profils de vos clients ?

Nous commercialisons l’outil, via un abonnement mensuel de 39 euros par mois et par utilisateurs, à la fois aux franchisés des grands réseaux immobiliers (qui peuvent compter jusqu’à une trentaine de collaborateurs), aux agences traditionnelles, aux réseaux de mandataires, ainsi qu’aux mandataires indépendants. A ce jour, Bunji compte près de 1 000 utilisateurs.

Quels sont vos objectifs et projets ?

Notre ambition est de faire de Bunji la première plateforme de l’immobilier résidentiel en Europe regroupant les agents immobiliers, les vendeurs et les acquéreurs au sein d’une même interface.

Quant aux pistes d’évolution de l’outil, pour les mois à venir, elles s’articulent autour deux axes : sur la partie « prédiction des ventes », nous allons travailler sur un fichier cadastral qui aidera les agents immobiliers à identifier précisément où sont situées les annonces sur les portails et ainsi que des biens prochainement à la vente (successions, divorces).

Puis, nous aiderons nos clients à créer de la communication impactante directement depuis leur logiciel afin de générer des rendez-vous d’estimations.

J’ajoute enfin que nous travaillons sur une levée de fonds qui devrait être bouclée d’ici la fin du premier semestre 2023.

Transférer cet article à un(e) ami(e)