Logiciels

Citima : un CRM nouvelle génération pour qualifier les candidats à la location

Par Christian Capitaine | le | Logiciels de gestion

Commercialisée depuis mars 2020, Citima est un logiciel CRM dont la principale fonction consiste à qualifier automatiquement les candidats locataires et à gérer leur dossier. Un outil particulièrement utile pour les agents immobiliers qui souhaitent se libérer des tâches chronophages et sans valeur ajoutée, assure son co-fondateur Geoffrey Kazmierczak.

Pierrick Thébault et Geoffrey Kazmierczak, co-fondateur de Citima
Pierrick Thébault et Geoffrey Kazmierczak, co-fondateur de Citima

La plateforme Citima a été créée dans un but bien précis : « Libérer les agents immobiliers des tâches chronophages et sans valeur pour qu’ils puissent consacrer plus de temps au contact humain, plus que jamais au cœur de leur métier », explique Geoffrey Kazmierczak, co-fondateur et CEO de ce CRM nouvelle génération orienté vers la relation-client. 

Des professionnels insuffisamment outillés

Son principal domaine d’intervention : l’activité liée à la gestion locative des biens immobiliers. Plus précisément, l’outil qu’elle déploie, qui se plug aux boîtes mails des agents immobiliers, a été conçu pour qualifier automatiquement les candidats locataires et faciliter ainsi la collecte des dossiers de location. « Les agences immobilières reçoivent, par jour, des dizaines de demandes de location par mail en provenance des portails d’annonces, constate Geoffrey Kazmierczak. Et le problème que nous avons relevé en réalisant un sondage est que 85 % des professionnels de l’immobilier déclarent ne pas être suffisamment outillés pour assurer cette étape de qualification, ainsi que la phase de gestion de leurs candidats locataires. »

Quelles fonctionnalités ?

Pour les aider, ce CRM, développé en fond propre par Geoffrey Kazmierczak et son associé Pierrick Thébault, propose plusieurs fonctionnalités. D’abord, il réceptionne les demandes émanant des portails d’annonces (1) pour générer ensuite automatiquement une fiche contact. Puis, il envoie aux candidats un questionnaire à remplir afin que ceux-ci renseignent, de façon détaillée, leurs critères de recherches et leur profil. « 80 % des locataires y répondent spontanément, et nous atteignons les 90 % après relance », précise Geoffrey Kazmierczak. Ensuite, est générée, avec l’appui d’un algorithme, « une qualification automatisée » des candidats grâce à un calcul de la correspondance entre le profil du candidat et les critères d’accès au logement. Enfin, les dossiers des candidats sont collectés au sein d’un espace sécurisé.

Côté tarif, l’outil, dont l’installation se déroule en ligne et en quelques minutes, est proposé à 19,99€ HT/mois pour les mandataires et 59,99€ HT /mois pour les agences immobilières. « L’abonnement est sans engagement de durée, précise son co-fondateur, et les professionnels disposent d’un essai gratuit de 30 jours pour se faire un avis.  »

Une première levée de fonds à l’horizon

La startup Citima, qui commercialise cet outil « gain de temps  » depuis mars 2020, comptait, fin mai, une cinquantaine de clients actifs (agences et mandataires). « Nous avons traité, en deux mois, environ 5 000 dossiers, précise son co-fondateur, et avons généré l’envoi de quelque 10 000 questionnaires. » L’objectif des deux entrepreneurs à mi-2021 : traiter avec environ 250 clients actifs. «  Nous travaillons sur une première levée de fonds, qui sera bouclée avant la fin de l’année, indique Geoffrey Kazmierczak. Outre la France, nous souhaitons également nous déployer hors des frontières.  » Avec un premier marché international dans sa ligne de mire : la Belgique.

(1) Les portails d’annonces immobilières supportés par Citima, au 26 mai 2020, étaient : Logic-immo, Se Loger, Bien’Ici, Le Bon Coin, Figaro Immo, A Vendre à Louer, Paru Vendu, Superimmo et Acheter-Louer

Transférer cet article à un(e) ami(e)