Logiciels

Gestion locative : les nouvelles ambitions de Homega

Par Christian Capitaine | le | Logiciels de gestion

Plus d’un an après s’être ouverte au marché des agences immobilières, la startup qui automatise la gestion locative vise, fin 2020, sur un doublement de son parc de lots gérés, assure Olivier Basile, son co-fondateur et CEO.

Gestion locative : les nouvelles ambitions de Homega
Gestion locative : les nouvelles ambitions de Homega

« La gestion locative demeure, pour les professionnels de l’immobilier, particulièrement chronophage », estime Olivier Basile, CEO et co-fondateur de Homega. De plus, elle requiert, pour s’en saisir sérieusement, « de solides connaissances juridiques. Or, non seulement elle valorise le business des agents immobiliers, mais en plus elle leur permet de générer des revenus récurrents. » Pour lever ces freins, cet entrepreneur a, avec ses deux associés (Pierre Gaboriaud et Nicolas Ancel), trouvé la parade : mettre au point, à l’attention de ces professionnels, un logiciel full Saas qui gère l’ensemble des tâches inhérentes à la location d’un bien immobilier. « Homega a été lancé en 2016 pour toucher, au départ, les bailleurs privés. Depuis fin 2018, nous sommes entrés en phase de commercialisation pour fournir les agences immobilières et les gestionnaires de biens », poursuit-il. Coût de la tarification fixe de la prestation : 49 euros par mois, auxquels s’ajoutent une tarification en fonction des lots gérés qui varie de 2,5 à 5 euros.

Marketplace de services

Plateforme développée en marque blanche, Homega automatise, d’abord, la gestion locative au travers de ses étapes-clés : gestion des candidats et organisation des visites, génération automatique des baux, signature électronique, automatisation du quittancement, etc. De plus, « notre modèle s’articule autour d’une marketplace de services : nous nous appuyons sur des prestataires extérieurs, à l’exemple de weproov pour la réalisation de l’état des lieux dématérialisé », complète Olivier Basile. Parmi les autres services proposés par les partenaires de la plateforme : l’assurance habitation ou encore la réalisation des travaux. Et le CEO de la startup d’ajouter : « Surtout, Homega est aujourd’hui articulé autour d’un module de paiement : pour les professionnels, nous nous assimilons à une banque. Concrètement, nous utilisons la licence bancaire Crédit Mutuel Arkea pour créer des comptes bancaires pour nos partenaires. Nous pouvons ainsi héberger en ligne des dépôts de garantie, encaisser des loyers et réaliser des transactions entre tous les acteurs de la chaîne. » 

150 000 euros de dépôts de garantis hébergés

Un peu plus d’un an après son entrée sur le marché BtoB, Homega héberge, à ce jour, 150 000 euros de dépôts de garantis, administre près de 9 000 comptes bancaires et recense une cinquantaine de clients professionnels (agences immobilières, gestionnaires de biens et notaires) pour environ 3 500 lots en gestion. « Notre objectif, pour fin 2020, est de multiplier par deux ce nombre de lots gérés », table Olivier Basile.

Transférer cet article à un(e) ami(e)