Franchise

Covid-19 : « Le 11 mai, nous serons prêts » (L. Vimont, Century 21)

Par Christian Capitaine | le | Réseau de franchisés

Masques, gants, sur-chaussures, gel hydroalcoolique… : Les 900 agences de Century 21 seront à pied d’œuvre, le 11 mai 2020, pour relancer l’activité du réseau, assure son président Laurent Vimont, et notamment les visites de biens.

Laurent Vimont, président de Centiry 21 - © BB
Laurent Vimont, président de Centiry 21 - © BB

Quel état des lieux dresser, dans cette crise pandémique, du niveau de vos transactions ?

Passer d’une activité en hausse de 10 % à une activité, depuis le confinement, qui s’arrête aussi brutalement fut totalement inédit. Une chose est sûre : eu égard à ces deux mois et demie de production qui ont disparu, nous réaliserons, en 2020, moins de ventes qu’en 2019. Cependant, depuis la mi-mars, quelques ventes ont été réalisées. Elles sont le résultat de visites faites soit avant le début du confinement, soit d’investisseurs qui, sans visiter, ont bien voulu faire une promesse de vente. Mais il s’agit là, sans surprise, de quantités négligeables par rapport à ce que nous faisons d’ordinaire.

Et quid de l’évolution des prix pour les semaines qui viennent ?

Savoir s’il vont  baisser, monter ou être stable ? Impossible à dire. Nous faisons face à un trop grand nombre d’inconnus : Quel sera le comportement des banques ? Et surtout : quid des taux d’intérêts des crédits immobiliers ? Quelle attitude adopteront les acheteurs et les vendeurs ? Cette situation de crise, personne ne l’a connue. Mis à part les plus anciens, en 1981, suite l’élection de François Mitterrand, période durant laquelle le marché fut bloqué pendant trois mois.

Le décret du 3 avril qui a rendu possible la signature des actes authentiques par voie dématérialisée a-t-il permis de désengorger le marché ?

Oui, mais que très légèrement, car les notaires rencontrent encore des difficultés en interne sur le plan organisationnel pour signer les actes. Mais notons beaucoup de bonne volonté de la part de l’ensemble de la chaîne. Une certitude, qui concerne cette fois le métier des agents immobiliers : il est fondamental, dans ce contexte, qu’ils prennent contact avec tous les clients qui sont sous promesse pour leur expliquer que les processus vont être plus longs et plus compliqués qu’avant. Mais il n’y a pas de raison de paniquer. Il faut se serrer les coudes, les uns et les autres.

Saluons également la décision du gouvernement qui vient de faire machine arrière concernant l’allongement des délais de rétractation. Quelqu’un qui avait signé, par exemple, une promesse de vente le 13 mars voyait son délai de rétractation prolongé jusqu’en juillet, ce qui était ridicule.

Dans quelles conditions allez-vous rouvrir vos commerces, le 11 mai ?

Nous avons élaboré un plan d’action qui est en train d’être déployé au sein du réseau. Concernant la partie purement sanitaire, il s’agit de déterminer les attitudes, les comportements et les gestes barrières que nous mettrons en œuvre pendant plusieurs semaines. Il faudra respecter les distances de sécurité. Et nous privilégierons les rendez-vous directement sur le lieu de vente du bien, plutôt qu’à l’agence.

Aussi, dans le cadre des visites, et s’agissant du matériel, nous avons commandé 150 000 masques sous la forme d’un achat groupé pour tout le réseau, ainsi que du gel hydro alcoolique, des gants, des sur-chaussures et des vitres hygiaphones à installer dans les agences. D’autre part, sur le volet commercial, nous nous appuierons sur les outils de signatures à distance. Le 11 mai 2020, nous serons prêts.

Century 21 a déployé la plateforme de connectivité Workplace from Facebook. Quels bénéfices en tirez-vous dans cette période si singulière ?

Il y a plusieurs années, ses créateurs nous ont proposé de tester cet outil en exclusivité sur le marché de l’immobilier pendant un an et demi. Nous avons accepté et, depuis, nous n’avons de cesse de nous en féliciter compte tenu de sa puissance fédératrice. Chez Century 21, nous avons, sur le plan de la communication, un mode de fonctionnement axé sur les échanges permanents montants et descendants. Et à cet égard, Worplace permet de créer des centaines de groupes : celui des assistantes, des conseillers, en passant par celui des managers. De plus, chaque agence peut créer son propre groupe avec ses conseillers.

Enfin, cet outil me permet d’être connecté tous les jours en temps réel avec le réseau. Dès le début de cette crise, j’ai utilisé son « Live » pour l’informer sur la situation, son évolution, et pour le rassurer et lui montrer que nous donnions une direction. Depuis, tous les quatre jours, je fais un live, qui rassemble entre 800 et 3 000 personnes. C’est l’occasion d’expliquer à tout le monde les plans d’action que nous mettons en œuvre, leur état d’avancement, et faire un point sur l’actualité. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)