Évaluation

Vibris : le sixième sens des professionnels de l’immobilier

Par Christian Capitaine | le | Services pour évaluer

Lancée début avril 2020, la French Proptech Vibris est une plateforme qui, grâce à des algorithmes de « machine learning », renseigne sur la plus-value d’un bien immobilier à cinq ans, partout sur le Territoire. Un outil de prédiction particulièrement utile pour les agents immobiliers dans leurs négociations avec leurs clients vendeurs, comme l’explique son créateur, Julien San José.

Plateforme Vibris
Plateforme Vibris

Doter les agents immobiliers d’un 6ème sens leur permettant de connaître l’évolution des prix au mètre carré à cinq ans, et ce partout en France ? Non, l’idée n’a rien de farfelue. Mieux : elle vient de germer en une plateforme internet baptisée Vibris (du nom « vibrisse », l’organe sensoriel des félins). A la manœuvre : Julien San José, ancien géomaticien et expert, depuis dix ans, de la donnée géolocalisée « Nous avons lancé officiellement Vibris début avril 2020, » poursuit le CEO de ce membre de la French Proptech, par ailleurs lauréat « Startup&Go », un dispositif de financement porté par la région Auvergne-Rhône-Alpes et la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Julien San José
Julien San José - DR

« Pour financer notre développement, nous travaillons sur une première levée de fonds en amorçage, d’un montant de 500 000 euros pour fin 2020 », ajoute Julian San José. Avant de confier tabler sur cet objectif : « Réaliser, d’ici quatre à cinq ans, un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros.  »

Cinq ans : une bonne échéance pour se projeter

La plateforme Vibris est définie comme suit par son fondateur : « Il s’agit d’un outil d’aide à la décision et à la gestion du risque destiné aux professionnels (et aux particuliers) qui souhaitent sécuriser leur investissement immobilier.  » Car son objectif est le suivant : les renseigner sur la plus-value d’un bien immobilier à cinq ans dans toutes les rues, quartiers et communes de l’Hexagone. Pourquoi à cinq ans ? « C’est une bonne échéance pour pouvoir se projeter, répond Julien San José. De plus, cela colle bien au rythme des mandats municipaux. »

Algorithmes de « machine learning » 

Pour pouvoir calculer cette tendance à la plus-value d’un bien immobilier, les créateurs de la plateforme Vibris ont développé des algorithmes originaux de « machine learning » capables d’anticiper et d’évaluer l’impact sur le prix de l’immobilier de différents facteurs prédictifs. « Nous nous appuyons sur quatre principaux indicateurs qui découlent de plusieurs centaines de données, détaille le CEO : l’activité commerciale du quartier (quels nouveaux commerce à l’horizon ?) ; la dynamique immobilière (combien de biens vendus et quels projets en construction ?) ; l’environnement urbain (quid de l’évolution de son cadre de vie ? Et quels nouveaux projets d’aménagement ?) ; et la population et la dynamique sociale (âge, catégories socioprofessionnelles, etc.). »

Quel utilité pour l’agent immobilier ?

Sur le plan commercial, l’outil visent deux cibles. D’une part les particuliers. « Pour une demande ciblée sur un quartier, nous les facturons 9,90 euros », précise son CEO. D’autre part, les professionnels de l’immobiliers, agents et gestionnaires de patrimoine. « L’offre qui leur est destinée s’établit à 99,99 euros pour quinze demandes sur quinze quartiers différents  », poursuit-il. Avant d’avancer cet argument pour les convaincre de se saisir de cette plateforme de prédictions : « Les doter d’un outil supplémentaire dans leur négociation avec les vendeurs afin que ces derniers ne surestiment pas leur bien. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)