Évaluation

Logement neuf : baisse de -16,8 % des réservations au 3e trimestre 2022

Le | Services pour évaluer

20 400 logements vendus à des particuliers (-16,8 % par rapport au T3 2021) ; 21 400 logements mis en ventes destinés aux particuliers (-9,8 % par rapport au T3 2021) ; 6 200 logements vendus en bloc (-35,8 % par rapport au T3 2021).
Tels sont les résultats de la commercialisation des logements neufs au 3e trimestre 2022 publiés le 15 novembre 2022 par le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires.

Quel état des lieux du marché du neuf au T3 2022 ? - ©  Getty Images/iStockphoto unkas_photo
Quel état des lieux du marché du neuf au T3 2022 ? - ©  Getty Images/iStockphoto unkas_photo

Le nombre de logements nouvellement commercialisés auprès des particuliers atteint 21 400 logements et baisse également de 9,8 % par rapport au 3e trimestre 2021. Cumulées sur un an, les mises en vente connaissent un repli moins marqué de 4,7 % par rapport à la période précédente (du 4e trimestre 2020 au 3e trimestre 2021). 

6 200 logements ont été réservés dans le cadre de 265 ventes en bloc, soit 23,4 % des réservations de logement neuf. Pour le 6e trimestre consécutif, le niveau de réservations est en baisse par rapport au 3e trimestre 2021 (-35,8 %). En moyenne, une vente en bloc comprend 23,5 logements 3e trimestre 2022, avec de grandes disparités (7,9 % des ventes en bloc concernent moins de 5 logements et 12,1 % comprennent 50 logements ou plus).

La région Centre-Val de Loire présente une conjoncture dynamique à la hausse à la fois sur la demande et l’offre de logements à destination des particuliers. Les réservations et les mises en vente pour les particuliers augmentent toutes deux de 17,7 % par rapport au T3 2021. La Normandie présente quant à elle une dynamique favorable des réservations  (+ 25,0 %) mais une forte contraction de mises en vente (- 11,6 %).

77,8 % des réservations de logements dans le cadre de ventes en bloc se situent dans les grandes agglomérations (39,4 % dans les zones A ou A bis, qui réunissent Paris, une grande partie de l’Ile-de-France, la Côte d’Azur et la zone frontalière avec la Suisse).

Baisse des réservations d’appartements et des maisons individuelles

« Au 3e trimestre 2022, les réservations d’appartement s’établissent à près de 19 200 unités, soit 3700 de moins qu’au 3e trimestre 2021 (-16,2 %) », indique le SDES.

  • Au 3e trimestre 2020, les réservations d’appartement s'établissaient à 19 373 unités ;
  • Au 3e trimestre 2019, elles atteignaient 23 837 unités.

La baisse des réservations concerne tous les tailles d’appartement à l’exception des studios (+ 6,0 %).

Les appartements sont vendus en moyenne à 4 702 € le m2

Concernant les prix, le prix moyen des appartements continue d’augmenter (+ 6,4 % par rapport au 3e trimestre 2021). Au 3e trimestre 2022, un appartement neuf est vendu en moyenne 4 702 € le m2.

  • La hausse est plus fortepour les petits appartements (+ 7,2 % pour les T1) ;
  • le prix moyen des appartements de4 pièces et plus baisse (-2,1 %).

Les maisons individuelles vendues en moyenne 340 500€

Au 3 trimestre 2022, 1 160 maisons ont été réservées par des particuliers et 1 480 ont été mises en vente. 

« Ces niveaux sont en forte baisse par rapport au 3e trimestre 2021 (de respectivement de -26,4 % et -10,6 %) », indique le SDES.

Le prix moyen des maisons individuelles neuves vendues au 3e trimestre 2022 atteint 340 500 €, et augmente (+ 1,7 %).

Selon le SDES, « la baisse des réservations et des mises en vente concerne toutes les tailles de logements individuels. Concernant les réservations, le recul est toutefois plus important pour les grandes maisons (-39,3 % pour les maisons de 5 pièces ou plus) ».

La baisse des réservations concerne toutes les zones géographiques

« La baisse des ventes aux institutionnels s’observe dans toutes les zones. Elle est toutefois plus marquée au troisième trimestre 2022 dans les zones A et A bis (- 40,2 % par rapport au 3e trimestre 2021) », indique le SDES.

Pour la demande et l’offre de logements à destination des particuliers 3 régions enregistrent une forte augmentation des mises en vente par rapport au 3 trimestre 2021 et un repli des réservations par rapport à la même période : la Bourgogne-Franche-Comté (+ 23,0 % de mises en vente, - 4,5 % de réservations), la Bretagne (+ 11,5 % de mises en vente, - 16,9 % de réservations) et l’Auvergne-Rhône-Alpes (+ 10,9 % de mises en vente, - 8,5 % de réservations).

Transférer cet article à un(e) ami(e)