Immobilier ancien : « En 2019, le million de ventes sera atteint » (Notaires de France)


Le mercredi 09 octobre 2019 | Sites pour les professionnels
Immobilier ancien : « En 2019, le million de ventes sera atteint » (Notaires de France) -
« L’activité dans les offices notariaux a été soutenue durant l'été 2019. Les chiffres de l’automne devraient confirmer la tendance. Avec 1,02 million de transactions sur 12 mois au 31/07/2019 (+7 % sur 1 an), le volume annuel des transactions confirme le dynamisme exceptionnel du marché. Il est supérieur à celui cumulé sur 1 an le trimestre précédent (985 000 au 31/03/2019). En 2019, nous atteindrons le million de ventes. En revanche, pour autant que ce record historique ait valeur d'étalon dans les années à venir, la proportion de ventes est équivalente à celle du début des années 2000, si on la rapporte au stock de logements disponible qui augmente d’environ 1 % par an », déclare Thierry Thomas, président de l’Institut notarial de droit immobilier (INDI) et représentant du CSN, en présence de Rozenn Le Beller, secrétaire du bureau du CSN, en charge du pôle immobilier, de Jean-François Humbert, président du CSN, et de Thierry Delessale, notaire à Paris, le 30/09/2019 à Paris.

« Il faut en profiter pour acheter car, à ces niveaux, les taux ne pourront bas baisser beaucoup plus. Des banques financent 100 % du montant de l’acquisition, y compris les frais d’achat », indique Thierry Thomas.  

« En Île-de-France, les volumes ont progressé de 4 % sur 1 an, avec 181 140 transactions. Le record devrait être battu, porté par la vitalité de l’activité en petite et grande couronnes », selon Thierry Delessale, notaire à Paris.

En grande couronne, les prix se situent à 3 000 €/m², contre 2 000 €/m² en moyenne dans le reste de la France. À Paris, le prix du m² a dépassé les 10 000 € en août 2019. « Nous l’expliquons par la faiblesse des taux d’intérêts (1,17 % en moyenne) conjuguée au manque de rendement des produits d'épargne. Ils profitent des circonstances et de leur confiance en l'économie pour procéder à un placement à long terme en effectuant une acquisition de confort selon des critères qu’ils ont eux-mêmes définis », note le CSN.

« La réforme des retraites pourrait pousser à acheter, l’immobilier étant considéré comme le complément de ressources idéal pouvant attirer les actifs inquiets sur le sort que cette réforme donnera à leur projection de retraite », explique Thierry Delessale.

« L'éco-PTZ un critère récurrent dans le choix d’un bien immobilier »

« La performance énergétique est un critère récurrent dans le choix d’un bien immobilier, notamment chez les jeunes acquéreurs plus soucieux de l’environnement que leurs aînés. L’Eco-PTZ, qui est un PTZ a été institué pour financer la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements anciens. Le montant du prêt varie selon selon la nature des travaux envisagés. La durée du remboursement du prêt est fixée à 15 ans pour tous les éco-prêts consentis depuis le 01/07/2019 (les prêts antérieurs sont remboursables en 10 ans). Le dispositif a été prorogé jusqu’au 31/12/2021 », indique le CSN, le 30/09/2019 à Paris.

Transférer cet article à un ami