Portails

Le Prospecteur : l’outil qui « pige » à votre place

Par Christian Capitaine | le | Sites pour les professionnels

Pour aider les agents immobiliers dans leur quête de nouveaux mandats, Pierrick Pretot, à la tête, à La Ciotat (13), de l’agence immobilière Rochebelle, a imaginé une solution numérique qui, grâce à un ensemble d’algorithmes qui exploitent la donnée nationale, détecte les opportunités d’affaires. Sa campagne de pré-vente commence tout juste !

Pierrick Pretot, CEO de Le Prospecteur, le « booster » de la prospection immobilière - © D.R.
Pierrick Pretot, CEO de Le Prospecteur, le « booster » de la prospection immobilière - © D.R.

Les agents immobiliers le savent bien : la prospection immobilière reste le nerf de la guerre de leur profession. Et, qui plus est, dans un marché intermédié devenu hyperconcurrentiel depuis l’avènement des réseaux de mandataires.

Pour les aider dans cette tâche fastidieuse, Pierrick Pretot, ingénieur polytechnicien à la tête, depuis 2017, d’une agence immobilière à La Ciotat (Bouche du Rhône) après avoir exercé dans la finance, a mis au point une solution digitale d’un nouveau genre. Son nom : Le Prospecteur. Son objet ? Dévoiler aux agents immobiliers, via une interface de type cartographique, les opportunités d’affaires qui se trouvent autour d’eux afin qu’ils puissent s’y positionner.

Une cinquante de signaux captés

Grâce à des algorithmes qui exploitent et traitent un ensemble de données sur le territoire national (elles sont soit publiques, soit achetées par la plateforme, soit recueillies sur le web), l’outil et son intelligence artificielle sont capables de capter des signaux qui renseignent sur les opportunités d’affaires pour les professionnels de l’immobilier.

C’est-à-dire : les projets de ventes de tous types de biens (maisons, appartements, commerce et bureaux) et les mises en location imminentes, les parcelles de territoires à fort potentiel constructible, les biens à forte rentabilité locative, ou encore les propriétaires locaux-clés à contacter en priorité sur chaque secteur.

« Nous sommes capables de capter une cinquantaine de signaux, comme par exemples les successions, les difficultés financières des propriétaires, les déménagements ou encore les flux de transaction », précise Pierrick Pretot. Qui ajoute : « Les professionnels n’ont ensuite plus qu'à filtrer les opportunités selon leurs critères de recherche, puis les ajouter en favoris. Le Prospecteur leur fournit alors une liste de prospection quotidienne qui alimente leur base de données clients. Ils n’ont alors plus qu’à contacter directement les propriétaires de biens immobiliers pour rentrer des affaires. »

Campagne de pré-lancement

Destiné, au départ, aux agents immobiliers et mandataires, l’outil a vu sa cible de clients s’étendre aux promoteurs immobiliers, aux marchands de biens et aux investisseurs. Pour s’en saisir, le professionnel doit souscrire un abonnement de 249 euros HT par trimestre. « Nous lançons tout juste notre campagne de pré-vente, indique le CEO de la startup, qui est accompagné par l’incubateur Belle de Mai. Et l’abonnement prévoit également, pour le client, une exclusivité territoriale de trois mois sur sa commune. Ensuite, l’exclusivité sera rapportée à celle de son code postal.  »

Aujourd’hui encore, Le Prospecteur reste à l’écoute de ses clients pour avoir, de leur part, un retour d’expérience sur l’utilisation de la plateforme. Le but étant de « nous ajuster en conséquence afin de leur offrir une solution qui colle parfaitement à leurs demandes », affirme son fondateur.

Avant de préciser : « Le lancement officiel de la commercialisation de la solution interviendra en septembre 2021. Et notre objectif est de compter, au bout d’une année d’activité, environ 400 clients. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)