Portails

L’Ile-de-France enregistre la plus forte adoption mobile

Le | Sites pour les professionnels

La recherche immobilière passe de plus en plus par le mobile, rappelle SeLoger.com. Cet été, le smartphone a quasiment été autant plébiscité que l’ordinateur sur le portail de petites annonces. Notamment en Ile-de-France et en PACA, les deux régions où la navigation mobile est la plus forte. Les professionnels de l’immobilier peuvent-ils se passer d’un site optimisé pour les mobiles lorsqu’ils souhaitent valoriser leurs biens 

L’Ile-de-France enregistre la plus forte adoption mobile - © D.R.
L’Ile-de-France enregistre la plus forte adoption mobile - © D.R.

 ? La réponse est non. Et pour cause : la quête d’un bien est de plus en plus initiée via les terminaux mobiles. Cet été, 43 % des recherches débutées sur SeLoger.com ont été réalisées depuis un smartphone et 13 % depuis une tablette, d’après les mesures d’audience du portail d’annonces, qui dénombre 1,4 million d’annonces. L’ordinateur a, quant à lui, représenté 44 % des visites entre mai et juillet. Même s’il est talonné de près par le smartphone (dont la navigation échappe encore aux mesures d’audience de Médiamétrie), le desktop reste donc le device le plus plébiscité des internautes. Pour Jean-Briac Lorcy, directeur de marque de SeLoger.com, ces résultats en disent long sur les usages. « Nous pensions que les terminaux mobiles allaient être sur-représentés cet été, du fait des vacances. Or, ces pourcentages sont plutôt en adéquation avec ceux que nous récoltons durant le reste de l’année. Cela démontre que l’usage de ces devices n’est pas lié à une mobilité spécifique, mais à une mobilité de tous les jours », décrypte-t-il.

Le mobile fortement plébiscité en Ile-de-France

Le recours de plus en plus systématique aux périphériques mobiles (smartphones et tablettes) dans la recherche immobilière concerne toutes les régions françaises. « Il n’y a pas d’exception : l’accélération de l’usage mobile se constate à l’échelle nationale », confirme Jean-Briac Lorcy. D’après le classement, c’est toutefois en Ile-de-France que SeLoger.com a dénombré le plus de mobinautes, entre mai et juillet dernier. Une première place qui s’explique par le dynamisme du marché immobilier francilien. La région PACA, s’est, elle aussi, démarquée : en juillet, le portail d’annonces y a enregistré plus de 60 % des visites mensuelles depuis un device mobile. Hormis ces territoires ainsi que l’Aquitaine, qui se détache dans le classement, « toutes les autres régions sont dans un mouchoir de poche », précise le directeur de marque. Le Nord-Pas-de-Calais et l’Auvergne accusent toutefois un léger retard : en juillet dernier, SeLoger.com enregistrait, pour chacune de ces deux régions, 43 % de visites enregistrées depuis un mobile.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un(e) ami(e)