Portails

Comment la startup Ok sherlock peut se révéler un partenaire précieux des agents immobiliers ?

Par Christian Capitaine | le | Interview

Cette plateforme web, opérationnelle depuis avril 2021, propose aux futurs acquéreurs d’un bien immobilier d'être accompagné par un architecte afin de bien évaluer les potentiels travaux à réaliser et d’affiner son prix de vente. Voici comment, avec son CEO Mehdi El Hamzaoui, la startup peut se révéler un partenaire précieux des agents immobiliers.

Mehdi El Hamzaoui et ses trois associées. - © D.R.
Mehdi El Hamzaoui et ses trois associées. - © D.R.

Qu’est-ce que Ok sherlock ?

Créée en 2019 et opérationnelle depuis avril 2021, Ok sherlock est une plateforme web de mise en relation entre futurs acquéreurs d’un bien immobilier et architectes.

Nous proposons ainsi aux porteurs de projets immobiliers d’être accompagnés par un architecte lors de la visite du bien. Ce professionnel va agir pour eux en tant que vecteur-clé de réassurance, car il va non seulement déceler si le bien comporte des défauts, mais également évaluer tout son potentiel, aussi bien en termes d’architecture que d’aménagement.

Notre client est donc bien le futur acquéreur et ce dernier, aux termes de la visite avec son architecte, se verra remettre un rapport de faisabilité des travaux, ainsi qu’une fourchette des investissements à prévoir.

Comment vous rémunérez-vous ?

Nous proposons, aux futurs acquéreurs, trois tarifs d’accompagnement. Une premier à 120 euros pour un bien dont la surface est inférieure à 50 m2, un deuxième à 150 euros si le bien s’étire sur une superficie comprise entre 50 et 100 m2 et un troisième à 220 euros pour tous les biens dont la surface est supérieure à 100 m2.

Mehdi El Hamzaoui, CEO de la startup - © D.R.
Mehdi El Hamzaoui, CEO de la startup - © D.R.

Et au final, 30 % de ces sommes reviennent à Ok sherlock et 70 % à nos architectes partenaires. Pour ces professionnels, la rétribution peut sembler faible mais l’objectif est, pour eux, qu’une fois l’audit réalisé il décroche, auprès du futur acquéreur, la prise en charge et la conduite du chantier.

Sur le plan commercial, nous réalisions, après trois mois d’activité, environ une visite par mois. Puis nous avons accéléré par la suite, en passant, entre novembre 2021 et janvier 2022, à une visite par semaine, pour arriver, depuis janvier dernier, à l’organisation de près de trois visites par semaine.

Comment travaillez-vous avec les agents immobiliers et quels avantages tirent-ils de s’appuyer sur votre plateforme ?

Notre démarche ne s’inscrit pas bien sûr - est-il utile de le rappeler - en porte-à-faux avec le travail réalisé par les agences immobilières. Au contraire : nous sommes, pour elles, un atout supplémentaire de la bonne conduite de leur relation client.

Plus précisément, parce que nous estimons les montants des travaux qu’il convient d’envisager, nous pouvons les aider à convaincre, si les cas se présentent, certains vendeurs à ajuster leur prix de vente si ceux-ci demandent un prix trop élevé.

Aussi, et c’est nul doute ce qui peut les intéresser le plus : nous leur mettons à disposition gratuitement deux outils. Le premier est un module d’analyse de quartier qui se révèle bien plus complet que les traditionnels estimateurs de prix de vente proposés par les néo-agences et les agences immobilières.

En effet, notre outil s’appuie, outre les données DVF (données de valeurs foncières), sur d’autres données qui renseignent sur le vie du quartier, telles que celles relatives à la sécurité, aux moyens de transport, à la pollution, à la démographie, aux performances des lycées, etc.

Enfin, le deuxième outil que nous mettons à la disposition des agents immobiliers est un module d’estimation des travaux, qui permet, après avoir répondu à une série de question (type du logement, localisation, superficie, natures des travaux à réaliser, nombre de salles de bains à prévoir, etc.) de renseigner aux futurs acquéreurs à combien va s’élever le coût de leurs projets.

Et sur le plan commercial, plus nous serons connus auprès des agents immobiliers, plus ces derniers seront susceptibles de faire appel à nos architectes pour accompagner les visistes, ce qui fera mécaniquement gonfler notre chiffre d’affaires.

Transférer cet article à un(e) ami(e)