Portails

Doc-Réno : naissance du premier portail d’annonces pour les biens à rénover

Par Christian Capitaine | le | Portails de petites annonces

Marchand de biens dans l’immobilier installé dans les Alpes-Maritimes, Didier Burdin vient de créer un portail d’annonces immobilières spécialisé exclusivement dans les biens à rénover et les terrains. Un service qui reste, pour l’heure, entièrement gratuit pour les agences immobilières avant le déploiement, à moyen termes, d’options payantes.

Le portail vise 500 annonces publiées à l’automne 2021 - © D.R.
Le portail vise 500 annonces publiées à l’automne 2021 - © D.R.

Didier Burdin, basé dans les Alpes-Maritimes, est, à la tête d’une « petite structure » depuis plusieurs années, marchand de biens dans l’immobilier et la construction. Comme pour tous les professionnels de sa branche, une part importante de son activité consiste à dénicher des biens à rénover. Or, la tâche est souvent fastidieuse et chronophage.

Pour se la faciliter, il décide de créer, début 2021, un portail d’annonces qui répertorie uniquement deux catégories de produits immobiliers : les biens à rénover, ainsi que les terrains constructibles. « Lorsqu’elles publient leurs annonces sur les grands portails, tel que Leboncoin, les agences immobilières ne mentionnent pas si le bien est à rénover, ou non. Avec le lancement de Doc-Réno, nous comblons ce manque », explique-t-il.

Créer des passerelles avec les logiciels métier

Dès le départ, Didier Burdin a dû surmonter un difficulté majeur : l’alimentation de son portail en annonces. « Toutes les agences immobilières travaillent avec un logiciel métier depuis lequel elles envoient leurs annonces. Il a donc fallu créer des passerelles entre ces outils et notre portail, explique le créateur de Doc-Réno. A ce jour, nous avons intégré à la plateforme les logiciels Apimo et Hektor (de La Boîte Immo). Puis nous sommes en phase d’intégration des outils développés par les éditeurs Netty et ubiflow. »

Sur le portail, le porteur de projet renseigne trois principaux critères : le type de bien qu’il convoite (maison, immeuble, appartement, local commercial ou terrain), son département de recherche (le site a vocation à devenir national) et sa fourchette de prix. « Pour les biens à rénover, nous distinguons trois niveaux de rénovation : ceux à rafraîchir, ceux à rénover et ceux à reconstruire », précise Didier Burdin.

Six mois pour jouir d’une crédibilité solide

Pour le professionnel de l’immobilier qui diffuse l’annonce (adjointe de cinq photos et un texte), l’opération reste entièrement gratuite. Aussi, l’annonce est modérée avant d'être diffusée et a une durée de vie de six mois.

« Nous travaillons sur le développement d’options payantes, comme par exemple l’intégration d’un film à l’annonce, indique le créateur de la plateforme. Mais pour l’heure, rien n’est acté. Nous attendons, avant cette échéance, que le portail s’appuie sur une bonne crédibilité. Pour cela, nous nous donnons six mois.  »

A ce jour, plus de 200 biens sont référencés sur le portail. Et pour atteindre ce degré de crédibilité requis, il faudra dépasser la barre des 500 annonces, estime son créateur.

Transférer cet article à un(e) ami(e)