Portails

Covid-19 : le Groupe SeLoger soigne ses clients

Par Christian Capitaine | le | Actualité

Pour faire face à la crise liée au Covid-19, le groupe SeLoger annonce, pour ses clients, la mise en place d’un dispositif exceptionnel. Bertrand Gstalder, le CEO pdg du Groupe, détaille son contenu.

Covid-19 : le Groupe SeLoger soigne ses clients
Covid-19 : le Groupe SeLoger soigne ses clients

Dans cette période difficile qui s’amorce pour les agents immobiliers, notamment sur le plan de la trésorerie car les rentrées d’argent se feront moins nombreuses, le Groupe SeLoger a décidé, d’abord, de proposer à tous ses clients un report du paiement des échéances de fin mars et fin avril 2020 en les échelonnant à partir de juin, jusqu’en décembre.

« Dès lundi 23 mars, nos clients pourront remplir un formulaire, disponible sur leur espace myselogerpro.com, pour faire leur demande », détaille à ImmoMatin Bertrand Gstalder, CEO du Groupe SeLoger.

D’autre part, et pour, cette fois, préparer la reprise dès la fin du confinement - dont on estime qu’il devrait durer entre un mois et un mois et demi - « nous leur offrirons un mois gratuit, sans engagement, sur des prestations additionnelles disponibles dans nos catalogues de services, par exemple un produit qui booste la visibilité d’une offre », complète Bertrand Gstalder.

Avant d’ajouter : « Ce dispositif sera complété par la proposition d’offres de lancement avantageuses pour les agences qui ne sont pas encore clientes des portails du Groupe SeLoger. » Le troisième volet de ce dispositif à trait, cette fois, à l’accompagnement. « Les salariés du Groupe SeLoger, qui sont désormais tous en télétravail, vont se mobiliser pour proposer des sessions de formation à distance, en direct, afin de les aider à améliorer l’efficacité de leurs dispositifs digitaux de prospections et de visibilité », précise le CEO du Groupe.

Préparer l’avenir

Revendiquant 50 millions de visites par mois sur ses différents portails, le Groupe SeLoger fait face, sans surprise, à une baisse de ses audiences. « Depuis lundi 16 mars, premier jour du confinement, elles ont reculé de 40 %, confiait le CEO du Groupe mercredi 18 mars. Et la tendance devrait durer entre une semaine et dix jours. Ensuite, même s’il sera certainement difficile de revenir à nos niveaux d’audience habituels, nous devrions réussir à stabiliser cette baisse. »

Et Bertrand Gstalder d’insister : « Surtout, ce qu’il faut, c’est préparer l’avenir. Il est donc important que les agences continuent à publier les offres que nous relayons. Rester en contact avec le client, même en cette période difficile, se révèle indispensable. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)