Logiciels

Ymo App : pour mieux gérer vos mandats

Par Christian Capitaine | le | Logiciels de gestion

L’appli Ymo App, commercialisée depuis avril 2020, a été mise au point avec un double objectif : aider l’agent immobilier à mieux gérer ses mandats et, dans le même temps, offrir à son client un outil de suivi de gestion du bien qu’il lui a confié. Présentation et objectifs de développement de l’outil, avec Benjamin Horvais, son cofondateur.

Mohamed Zantour et Benjamin Horvais, cofondateurs de Ymo App - © D.R.
Mohamed Zantour et Benjamin Horvais, cofondateurs de Ymo App - © D.R.

Comment est née l’application Ymo App ? 

Au départ, il y a ces deux projets de vente immobilières que j’ai conduit, il y a quelques années, pour moi et ma famille. De ces expériences, j’ai retenu deux choses. D’une part, qu’il manquait de lien, de communication, entre l’agent immobilier et son client. Et que, d’autre part, à ce même client, il lui manquait aussi de visibilité et de transparence concernant les étapes prises en charge par l’agent immobilier nécessaires à la conduite du projet.  

Ensuite, il y a eu cette expérience professionnelle qui m’a conduit, pendant plusieurs mois, à travailler pour un réseau d’agences immobilières avec, pour mission, en tant que chef de projet digital, de créer un CRM. Ainsi, j’ai été immergé dans le monde des agents immobiliers. Et ce qui m’a sauté aux yeux, confirmant ainsi mes impressions du passé, c’est qu’il leur manquait un outil avec lequel ils puissent, sur le terrain, partager des informations avec leurs clients. Un outil, en somme, qui regroupe tous les détails de la gestion d’un projet de vente immobilière.

Avec mon associé, Mohamed Zantour, développeur web et proche collaborateur, nous avons franchi le Rubicon et lancé Ymo App en avril 2020, après plusieurs mois de développement.  

Quelles sont les principales fonctionnalités que regroupe l’appli ?  

Appli Ymo App
Appli Ymo App - © D.R.

Au départ, l’agent immobilier invite son client à le rejoindre sur l’application, via l’envoi d’un code SMS. Car n’oublions pas un point essentiel : l’outil sert, bien sûr, au professionnel pour gérer ses mandats, mais également au client pour qu’il suive, au mieux, les étapes de la vente et les actions menées.

Parmi les principales fonctionnalités, citons la préparation et le retour des visites (avec la rédaction de messages), la réception des offres, la baisse des prix, la gestion des diagnostics et des documents à envoyer au notaire, le reçu des offres (refusées ou acceptées). Ou encore, la date des compromis, la réception des offres de prêts, ainsi que la date de l’acte de vente et sa finalisation.

L’appli compte également un générateur de statistiques (nombre de visites, de mandats rentrés, de ventes réalisées, etc.), une messagerie instantanée et un onglet « actualité » pour conseiller et informer le client.

Pour résumer, les avantages qu’offre notre appli aux agents immobiliers sont les suivants : le gain de temps, puis cette capacité à pouvoir rendre compte, à son client, du travail qu’il mène au quotidien pour gérer son bien. 

Quels sont vos objectifs sur le plan du développement ? 

Avant de répondre, un point important : l’application est gratuite, pour l’agent immobilier, jusqu’à 5 mandats rentrés dans l’appli. A partir du 6ème, nous proposons un abonnement payant mensuel, sans engagement, à raison de 18 € (HT) par mois et par agent immobilier (l’outil est, bien sûr, aussi proposé aux mandataires qui travaillent de façon indépendante). Puis, à partir du 6ème agent immobilier au sein de l’agence immobilière, le tarif passe à 14 € (HT) par mois pour tout le monde.

Et autre point essentiel qui concerne, cette fois, le chef d’agence : Ymo App lui permet ainsi de mieux suivre le travail réalisé par ses négociateurs.  

Concernant, donc, nos objectifs : sur le moyen terme, notre volonté est de nouer des partenariats avec des éditeurs de CRM, puis de compter, d’ici fin 2021, 500 utilisateurs. Quant au plus long terme, si nous arrivons à fédérer, d’ici trois ans, 1 500 agents immobiliers ou mandataires, nous serons très contents.  

Transférer cet article à un(e) ami(e)