Logiciels

GererMesLocs : « Le Airbnb français low cost »

Par Christian Capitaine | le | Logiciels de gestion

Puisant ses revenus uniquement sur les frais de service payés par les locataires (et à des prix particulièrement compétitifs), la nouvelle application GereMesLocs propose aux loueurs et aux conciergeries de générer une page web dédiée à la location de leurs logements saisonniers. Interview de son cofondateur, Nicolas Roussel.

Claire et Nicolas Roussel, Cofondateurs de GérerMesLocs - © D.R.
Claire et Nicolas Roussel, Cofondateurs de GérerMesLocs - © D.R.

Quels sont les points-clés du concept de GererMesLocs ?

C’est une application, un logiciel de gestion, qui propose aux propriétaires loueurs de bénéficier d’une page web dédiée à la location de leur logement saisonnier. Et ce, sans aucun frais pour eux. Notre seule source de revenus étant générée par les frais de service payés par les locataires (les frais de services voyageurs), soit 3,9 % du montant de la location, contre, à titre comparatif, un pourcentage de 17 % appliqué par Airbnb.

Nous avons lancé cet outil suite à une expérience frustrante rencontrée avec Airbnb, dont le business model présente notamment, outre ce coût excessif, deux lacunes majeures : le déclassement de l’annonce dans le cas où le loueur n’accepte pas la réservation instantanée ; et la suspension de l’annonce si la réservation a été annulée trois fois.

A quels publics s’adresse votre outil ?

D’une part, aux particuliers, qui souhaitent s’engager dans le cadre d’une location saisonnière de leur logement. Puis aux professionnels, et plus précisément aux conciergeries, qui, bien souvent, gèrent plus d’une centaine de logements. Et pour elles aussi, nos services sont entièrement gratuits. Pour ces professionnels, disposer d’un service clé-en-main, complet, d’un outil qui leur permet de suivre et de gérer les biens à la location se révèle très utile.

Un point important à rappeler : GererMesLocs n’est pas une plateforme, c’est-à-dire que nous n’agissons pas en tant qu’intermédiaire : le loueur définit ses conditions de location et les modalités de paiements. Et les paiements sont réalisés directement entre le locataire et le loueur. Et en bout de chaîne, la confirmation d’une réservation génère un contrat de location dématérialisé qui sera signé avec le locataire en cochant simplement une case.

Quels sont vos objectifs sur le plan du développement ?

Nous sommes une jeune structure, lancée officiellement en avril 2021, après dix-huit mois de développement, que nous avons autofinancée dans le cadre de notre ancienne activité. GererMesLocs compte, à ce jour, plus de 700 hôtes propriétaires et conciergeries, partout en France, y compris dans les DOM-TOM.

Notre ambition, à fin 2021, est d’en compter environ 10 000. Pour asseoir notre développement, nous enrichissons régulièrement l’outil. Nous avons notamment développé des services additionnels pour les loueurs (possibilité, par exemple, de réserver une navette pour se rendre sur le lieu de la location), ainsi qu’un système d’inventaire adaptatif à distance, qui permet aux conciergeries, dans le cadre d’un état des lieux allégé, de contrôler à distance l’état du logement.

Transférer cet article à un(e) ami(e)