Logiciels

GarantMe veut grandir vite !

Par Christian Capitaine | le | Logiciels de gestion

La plateforme qui qualifie les locataires auprès des bailleurs en leur apportant les garanties financières nécessaires veut passer à la vitesse supérieure : tripler le nombre de dossiers cautionnés à la fin de cette année. Un nouvel outil, tout juste lancé, devrait l’y aider : GarantMeSearch. Explicatons

Thomas Reynaud, co-fondateur et CEO de GarantMe - © D.R.
Thomas Reynaud, co-fondateur et CEO de GarantMe - © D.R.

« Notre client, c’est le locataire », rappelle Thomas Reynaud (photo ci-dessus), co-fondateur et CEO de GarantMe. C’est en effet à lui que cette plateforme digitale, mise en ligne en 2017, offre une garantie (en l’occurrence la caution) pour pouvoir louer un logement. Pour ce dernier, la prestation est gratuite. Une fois le bail signé, il lui reviendra toutefois (et c’est ainsi que GarantMe se finance) de régler le prix de la caution solidaire, qui s’élève à 3,5 % du montant du loyer annuel. « Depuis notre lancement, nous avons cautionné plus de 7 000 locataires », énumère Thomas Reynaud, (soit l’équivalent de 67 M d’€ de loyers). Et les trois quarts de nos clients ont moins de trente ans. » Il complète : « Alors que la moitié d’entre eux est étudiante, l’autre moitié est composée d’actifs. » Et pour cause : « Le marché du travail se restructure, analyse-t-il. Il devient plus flexible. Et est ainsi de plus en plus rythmé par des périodes d’essais et de changements de postes. Un nombre croissant d’actifs a ainsi besoin de nos services.  » Reste la question géographique : « A notre lancement, nous pensions toucher essentiellement une cible en région parisienne. Ce n’est pas le cas, puisque 70 % des locataires que nous accompagnons sont installés en Province. », assure le CEO de la startup.

600 agences immobilières partenaires

Outre le locataire figure, bien sûr, dans la mire de GarantMe l’agence immobilière (la startup compte, pour l’heure, plus de 600 agences-partenaires). En contact avec le client final, c’est elle qui mécaniquement peut lui apporter des affaires. « Nous avons constitué une équipe qui est spécifiquement chargée de promouvoir notre concept auprès des agences immobilières », souligne Thomas Reynaud. Avec cet objectif : les encourager à proposer la solution GarantMe à leurs futurs locataires. « Aux agents immobiliers, non seulement nous leurs faisons gagner du temps en digitalisant les étapes du contrat locatif, mais en plus nous sécurisons les revenus des propriétaires grâce au cautionnement, et prenons en charge, en cas d’impayé, la gestion des questions juridiques », détaille Thomas Reynaud. Ce n’est pas tout : la plateforme analyse et certifie gratuitement en 24 heures chaque dossier et délivre en moins de deux heures un acte de cautionnement.

Aider le locataire en amont de sa recherche

En 2020, la plateforme GarantMe veut accélérer. Avec cet objectif : multiplier par trois le nombre de dossiers cautionnés et franchir la barre des 21 000. Pour l’atteindre, « il faut aider le locataire en amont de sa recherche de logements, affirme le CEO de la société. C’est pour cela que nous lançons la solution GarantMeSearch. » Concrètement, il s’agit d’une base de données qui recense les annonces immobilières du réseau de partenaires de GarantMe. Une fois que le futur locataire a reçu son certificat d’éligibilité, il accède ainsi à des milliers d’offres de logements, accompagnées de leurs indispensables informations telle que la superficie, le nombre de pièces, le détail des charges et, bien sûr, le prix du loyer. Date de lancement de GarantMeSearch : le 1er févier 2020.

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)